Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

Pourquoi un Conseil des Ministres à Kara?

26 Janvier 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Découverte du Togo

Premier conseil des ministres du gouvernement Sélom Komi Klassou, jeudi 16 juillet 2015, Kara

Premier conseil des ministres du gouvernement Sélom Komi Klassou, jeudi 16 juillet 2015, Kara

Dé1, 2, 3, 4 jours après les manifestations au Campus de Lomé et tout ce qui s’en est suivi, j’ai ouïe dire qu’il se tiendrait à Kara hier une réunion du Conseil des Ministres. Personnellement j’étais excité car dans les pays qui se respectent, la 1ère réunion qui vient après ce genre de manifestations réserve toujours un point spécial à inscrire à son ordre du jour.

Abracadabra, le miracle n’aura pas eu lieu pour mon pays. Rien sur l’Université de Lomé et l’Université de Kara. RIEN DU TOUT. Incompétence ou mauvaise foi, je ne saurai le dire et je ne veux pas non plus porter de jugement. Peut-être à leur place (les Ministres en charge de l’Education et de la Recherche) je ferais pareil, qui sait ? Mettez-moi à ce poste et je verrai si je réagirai autrement. (Faites passer ce message au Premier Ministre pour moi). Au moins la bonne nouvelle pour nos jeunes frères de l’Université de Lomé est la bouée de sauvetage de la SOTRAL qui assurera désormais le transport des étudiants. Suivant un communiqué de la Présidence de l’UL, les anciens tickets seront échangés gratuitement contre les bons de la SOTRAL. Un aveu d’impuissance des autorités universitaires à gérer de façon rationnelle et durable cette institution. Car il faut le dire, elles ont jeté l’éponge. A qui le tour pour prendre en charge la gestion des cités universitaires et la construction des infrastructures ? Contre quoi en retour ?

Bref, je reviens au sujet principal : CONSEIL DES MINISTRES A KARA

Combien coûte l’organisation d’une réunion du Conseil des Ministres à Kara ? Je ne sais pas. Mais ce qui est sûr, c’est que cela coûte plus cher au contribuable que si cette réunion est organisée à Lomé. Car il n’y aurait pas eu besoin de déplacer les ministres sur cette distance, pas eu besoin de payer sûrement des perdiems (car cela devient une mission si je ne me trompe)… Toutes ces dépenses, au moment même où le pays est à la recherche de fonds pour financer le programme social du mandat actuel (franchement je ne connais pas les grandes lignes de ce mandat social, alors si quelqu’un a des idées là-dessus, je serai heureux qu’il me le fasse parvenir). En tout cas, la solution a déjà été trouvée pour financer ces réunions à Kara : Taxe d’habitation que va collecter l’OTR à la place des Collectivités Locales. C’est un sujet que je ne maitrise pas trop et donc je ne veux pas trop m’aventurer. Si quelqu’un du gouvernement me répond que ces réunions à Kara répondent à un souci de décentralisation, alors que la prochaine fois, la réunion se fasse à Aného ou Tabligbo ou Bassar, ou Dapaong.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ISMAEL 04/02/2016 16:14

A Mango aussi n'oublie pas nouvelle ville