Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

Tarifs dans le transport aérien

13 Janvier 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Voyages-Tourisme

Un avion B737-700 de la Compagnie Aérienne ASKY

Un avion B737-700 de la Compagnie Aérienne ASKY

Tarifs dans le transport aérien : Pourquoi existe-t-il des différences pour la même destination avec la même compagnie sur le même vol ?

 

Avez-vous déjà fait l’expérience de l’achat d’un billet sur une même compagnie pour la même destination et on vous donne des tarifs différents pour la même date ? Eh bien c’est normal et ce n’est pas sorcier.

Les avions de façon générale sont équipés de 2 ou 3 compartiments appelés classes. Certains par contre disposent d’un seul compartiment ou d’une seule classe. On distingue la Première Classe (en anglais First Class), la Classe Affaire (Business class) et la Classe Economique (Economic class). Certaines compagnies vont même jusqu’à scinder la classe Economique en deux en introduisant la Premium (souvent située juste après la Classe Affaire et disposant d’un meilleur confort que les autres places de la classe économique).

Si je prends un bus normal chez nous, je sais que le tarif est équivalent à X quel que soit l’heure à laquelle j’achète le ticket (la réalité chez moi bien sûr. Elle peut être différente par rapport à un autre pays). Mais alors pourquoi je ne peux pas avoir pareil tarif quand je décide de voyager en avion ?

C’est simple en fait. Dans le transport aérien, il y a ce qu’on appelle le Revenue Management. C’est une pratique qui permet à la compagnie de maximiser ses recettes. Donc sur un vol donné, après avoir défini le coût moyen par siège, la Compagnie fixe des tarifs tout autour en ajoutant sa marge bien sûr. Certains de ces tarifs peuvent être inférieurs au coût du siège et d’autres supérieurs. Ainsi donc, à chaque niveau de tarif, la compagnie alloue un certain nombre de sièges afin que le cumul des recettes puisse dépasser le cumul des charges. Le premier réservé a la possibilité d’obtenir automatiquement le tarif le plus bas ainsi de suite. Après épuisement du nombre de sièges alloués, les prochains clients sont obligés de payer plus cher.

Généralement, nous entendons dire qu’acheter plus tôt permet d’avoir des tarifs plus bas. C’est vrai. Mais il arrive parfois que même plus tôt ne vous garantit pas ce tarif. Car la compagnie peut décider pour un vol particulier à une date par rapport à la demande de fermer les basses classes et de rendre disponibles uniquement les sièges à haute contribution afin de maximiser les revenus.

Il peut aussi arriver des fois qu’acheter à la dernière minute peut revenir moins cher. Deux cas se présentent :

  1. Le désistement d’un passager à la dernière minute alors qu’il avait acheté le tarif le plus bas. Sa place se libère et reste disponible pour le premier venu
  2. Le taux de remplissage du vol n’est pas bon et à la dernière minute la Compagnie décide de rendre disponible les sièges à basse contribution. Car les sièges non occupés ont un coût et sont perdus dès que l’avion décolle.

A bientôt pour un autre article sur les règles des billets d’avion que nous achetons. Car acheter moins cher a aussi un prix.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article