Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

ÊTRE UN HEROS: Utopie ou Réalité?

12 Février 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Vie en Société

ÊTRE UN HEROS: Utopie ou Réalité?

Etre un héros : utopie ou une réalité ?

Un héros est un être qui représente tout d’abord l’idéal. Selon les définitions classiques, c’est un personnage fictif ou réel, un personnage exemplaire dont les hauts faits valent qu’on chante son geste. Si nous en rencontrons beaucoup dans les séries (avec bien sûr des sorts différents que leur réserve le réalisateur car certains ne meurent jamais alors que d’autres meurent en sauvant l’humanité), il est important de savoir que nous en avons aussi tous les jours dans notre vécu.

Tout commence d’abord par nous. Car nous sommes en premier lieu nos propres héros. Nos propres héros car nous nous mettons dans la peau d’un héros imaginaire pour atteindre un objectif et atteindre cet objectif répond à un besoin : plaire à quelqu’un qui peut être nous-mêmes. Mais beaucoup plus pour les autres. Ou bien, qui ne veut pas être cité en exemple ? Être cité comme une référence est une fierté, un sentiment d’élévation. Car nous devenons un modèle à suivre. Indéniablement ce sont des responsabilités sans que nous nous en rendions compte. Car à partir de cet instant, nous n’avons plus le droit à l’erreur. Le petit qui grandit à un moment essaie de voir son héros se refléter dans la façon de faire de son père. Une comparaison s’installe. Mais pouvons-nous réellement rivaliser avec la fiction ? Tant mieux si c’est oui. Mais ce que je sais, c’est que nous pouvons nous approprier la fiction à notre manière.

Moi, héros, je n’ai pas besoin de soulever une voiture qui pend au bout d’un gouffre ou arrêter un orage qui s’amène à vive allure. Mais plutôt, j’ai le devoir d’aider l’infirme qui traine à côté et qui n’a personne pour l’aider à se réfugier, d’aider le petit qui veut traverser la route au niveau de Todman pour aller à l’école mais qui doit attendre que le policier arrête les voitures d’abord, d’apporter mon assistance au malade sur son lit… Bref, je n’ai pas besoin de grande chose que d’être humble dans mon geste fait de petites choses mais qui touchent.

Je ne peux pas régler les problèmes des gens, mais les écouter quand ils en ont besoin me transforme en un héros. C’est ce que je pense. Et ce n’est pas pour rien que nous voyons des gens s’attacher aux prêtres par exemple car au moment où leur compagnon n’a pas le temps de les écouter, le prêtre lui est là. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Ce n’est pas pour rien aussi que certains enfants n’écoutent plus leurs parents puisque ces derniers n’ont pas leur temps et même une fois rentrés du boulot sont occupés par la cuisine, ou continuent de bosser, ou sont scotchés à leur téléphone pour lire des messages, faire du Whatsapp et que sais-je encore. Je ne veux nullement critiquer ni juger qui que ce soit ici. Ni jeter la pierre à quelqu’un qui se retrouverait dans ces écrits. Je veux juste attirer l’attention des uns et des autres sur les petites choses qui nous transforment en héros aux yeux de nos enfants car nous au moins, nous sommes visibles pour eux. C’est sur nous les parents qu’ils copient, sur nous les enseignants qu’ils copient et qu’ils façonnent leur réalité, le monde dans lequel ils veulent vivre.

Mais comme on le dit, l’erreur est humaine. Nous ne pouvons pas prétendre à la perfection. Et donc prétendre à être un héros mais cela ne coûte rien d’essayer d’être au moins la copie d’un héros. Avec les responsabilités qui y vont avec, c’est notre propre histoire que nous rédigeons avec des lettres D’Honneur. Il n’y a pas de diplôme à être un héros. Certes nous avons les Prix Nobel qu’on distribue mais pensons un seul instant que ceux qui l’obtiennent se battent pour cet objectif. Pensez-vous qu’il y aurait de l’humanité dans ce qu’ils produiront ? Chacun a déjà reçu un prix Nobel sans s’en rendre compte. Ce prix, cette reconnaissance qui est même au-dessus de la distinction décernée par un comité s’appelle MERCI.

Mais n’est pas héros aussi qui le veut. Car un héros est parfois mal compris, mal-aimé. Prenez juste des exemples de ceux de la science-fiction : Batman, Robin des Bois, Arrow, Rambo…. Il faut donc être courageux car c’est faire des choix, prendre des décisions pour soi, pour les autres et malheureusement on ne peut pas plaire à tout le monde. L’histoire du monde est souvent écrite par les grands hommes et il n’y a pas vraiment de différence entre toi et ces grands hommes. Car c’est le même sang qui coule dans vos veines. La seule différence, c’est l’attitude. Je voudrais remercier cette dame qui a dit à sa fille : « je n’ai pas de problème à ce qu’après ton Master à l’université, tu deviennes chauffeur de taxi à la seule condition que tu travailles pour racheter la compagnie de taxi ». Soyons donc positif et nous serons des héros par de gestes simples et ordinaires.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

TEVI-BENISSAN Daté Patrick 12/02/2016 21:09

J'approuve et pense qu'on doit donner le bon exemple à nos jeunes frères. Et rien que le fait de ce sentir dans la peau d'un hero parce que peut nos comportements un jeune à changé ses habitudes et prend exemple sur nous.