Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

L'émotion: force ou faiblesse de l'homme?

18 Février 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Vie en Société

L'émotion: force ou faiblesse de l'homme?

Une émotion est une réaction psychologique et physique à une situation. Elle a d'abord une manifestation interne et génère une réaction extérieure. Elle est provoquée par la confrontation à une situation et à l'interprétation de la réalité. C’est une définition d’ordre générale que nous retrouverons en faisant des recherches. C’est donc un phénomène normal. L’homme ne peut pas s’en passer et ce n’est pas parce qu’un individu reste impassible devant une situation qu’il n’est pas émotionnel. C’est juste l’expression de sa réaction externe que nous percevons.

Alors ce qui importe pour chacun est la façon d’exprimer son émotion.

La réaction est parfois imprévisible malgré les exercices de maitrise de soi. Un peu comme dans le cadre de la maitrise de la colère, il y a une maitrise de la joie, de l’extase, de l’excitation. Je m’en vais aujourd’hui illustrer l’expression de l’émotion dans certains domaines uniquement. Ce sera pour nous des pistes de réflexion (c’est mon point de vue et donc pas forcément une parole d’évangile).

  1. La maison

La maison est considérée comme le palais dans lequel chacun est roi ou prince. D’ailleurs un adage dit que chacun est roi chez lui. Nous y avons notre espace d’intimité et beaucoup de choses s’y partagent avec les enfants, les parents, les frères et sœurs (suivant notre position). Mais rien ne garantit que tout se passe toujours bien. Et c’est là qu’il faut être vigilent. Car l’harmonie à la maison est très importante. Votre silence pendant quelques secondes parce que papa ou maman ou parce que tel ou tel a posé un acte ne pose pas vraiment problème. Mais votre silence prolongé, qui est l’expression de votre émotion, pose un sérieux problème et met mal à l’aise votre environnement immédiat. Parfois, il suffit de se mettre un peu au-dessus de ses sentiments pour purifier l’atmosphère. Je ne dis pas d’empêcher l’expression de votre émotion mais juste de la contrôler afin de ne pas vous laisser dominer par elle. Parfois c’est tellement bon de piailler que l’on pense que le faire tout le temps libère.

2. Le boulot

Le boulot est beaucoup plus délicat. Car nous avons des situations différentes. Soit nous faisons partie de la partie qui exécute, soit nous faisons partie de ceux qui décident. Ce qu’il est bien de savoir, c’est qu’une entreprise ou une organisation est un groupe d’individus regroupés pour atteindre un but commun mais qu’au même moment chacun de ces individus poursuit un but particulier : la recherche d’un salaire, l’accomplissement de soi, la construction d’une carrière, la recherche d’une expérience… il y a toujours et il y aura des frustrations car peu importe ce que l’on dit du monde professionnel (no pity in business), il y a toujours une passion avec laquelle nous travaillons. C’est aussi cela qui rend nos structures si dynamiques et qui offre un cadre de vie agréable. Nous y passons même plus de temps qu’avec notre propre famille. Alors quand l’émotion prend le dessus tout le temps, une chaîne se brise. Apprenez donc à maitriser votre émotion pour rester professionnel. N’oubliez pas qu’après tout, ce sont les rémunérations de votre employeur qui vous permettent de prendre soin de votre famille et de faire face à vos dépenses. Parfois si l’ambiance devient trop tendue, il vaut mieux aller chercher ailleurs.

3. Le groupe d’amis

C’est un groupe dans lequel tout passe et tout se casse. C’est beaucoup plus relaxe car l’objectif, c’est de se détendre, se raconter des trucs de tout genre. Mais comme dans les autres cas aussi, il arrive que des situations délicates naissent et que des frictions se créent. Des paroles blessantes peuvent se prononcer mais le plus important est de comprendre que c’est normal et de recoller les morceaux juste après. Car l’amitié est sacrée dit-on. Mais de vous à moi, n’ayez pas peur des différends en devenant hypocrites avec vos amis. Quand quelque chose ne va pas, dites-le franchement en précisant que c’est votre point de vue. Et précisez toujours à vos amis que c’est eux qui décident pour eux-mêmes. Car c’est bien facile de dire que c’est tel qui m’a conseillé de faire telle action. Mais étais-tu obligé de la faire ? N’y avait-il pas d’autres possibilités ?

4. La politique

Chaque mot pèse car c’est toute une carrière qui en dépend. Les meilleurs politiciens sont ceux qui savent manipuler les émotions des autres pour atteindre leurs objectifs. Et c’est là aussi le danger. Car le jour où quelqu’un d’autre réussira à faire pareil contre vous, bonjour les dégâts. Pas étonnant que certains voient leur carrière politique booster parce qu’ils ont su maitriser leurs émotions et jouer là-dessus au moment même que d’autres s’enfoncent en faisant pareil. L’art de manipuler ses émotions est donc la clé. L’art de manipuler les émotions d’autrui est le pouvoir. Et c’est l’histoire qui note tout cela.

En définitive, j’aime l’émotion (j’avoue qu’il m’arrive de pleurer devant le journal TV à cause d’une histoire de famille séparée par la guerre et qu’on permet de se reconstituer des années plus tard). Et mon souci aujourd’hui est d’arriver à la positiver. C’est-à-dire l’aimer, la maitriser dans le sens que son expression qui passe sur mon visage, dans mes écrits, dans mes pensées, dans mes actes apporte la paix et la gaieté en moi et autour de moi. Car l’émotion est loin d’être une faiblesse comme certains nous le font penser. Ce n’est pas en faisant le dur que nous digérons les informations que nous recevons. C’est plutôt en les exprimant que nous nous épanouissons. La faiblesse réside plutôt dans le comment nous l’exprimons. Car beaucoup étudient votre façon d’exprimer votre émotion pour vous nuire ou vous aider. Mais beaucoup plus pour vous faire du mal malheureusement.

Comme les illustres les images ci-dessous, beaucoup de travaux existent et peuvent nous être utiles. N'hésitons à lire sur ces travaux.

Roue des émotions de Robert Plutchik

Roue des émotions de Robert Plutchik

L'émotion: force ou faiblesse de l'homme?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Martial 07/03/2016 12:01

Merci Fatim

Fatim Sanou 07/03/2016 11:44

Toujours impatiente de lire la suite! l'histoire relatée me parle!!! elle reflète notre quotidien...courage à toi cher ami!