Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

Mon Pays, quel type de République ?

5 Février 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Vie en Société, #Découverte du Togo

Photo incendie Camp RIT à Lomé
Photo incendie Camp RIT à Lomé

La scène se serait produite hier matin devant le Commissariat DONOU (carrefour Pavé Djidjolé-Goudron Adidogomé). Un policier aurait tiré un gaz lacrymogène dans un BUS de la SOTRAL qui s’était arrêté pour descendre des passagers.

Même si le Ministre de l’Intérieur a annoncé dans la journée d’hier que des sanctions seront prises contre ce policier et son chef immédiat, moi, en tant que citoyen ordinaire je me pose bien des questions :

  1. Quelles ont été les motivations de ce policier ? La maladresse serait-elle seule à l'origine de ce drame?
  2. Si on nous parle d’instabilité mentale, alors devrions-nous avoir peur de tout ce qui est corps habillé ? Peut-être que prochainement ce sera des balles réelles qui sait ?
  3. Ou bien aurions-nous des tirailleurs dans nos forces de l’ordre ?
  4. Quel suivi pour les 42 blessés qui avaient été convoyés au CHU Sylvanus Olympio?
  5. Quelles dispositions seront prises pour s'assurer que ce genre de bavure ne se répète point?
  6. Etc…

Une autre inquiétude qui se lit dans mes pensées fait référence aux manifestations sur le campus les 21 et 22 janvier passés. Nous savons tous qu’après ces manifestations, certains bus de la SOTRAL ont été déployés pour assurer le transport des étudiants. Alors des questions se posent : était-ce une tentative de revanche sur les étudiants pensant que le bus en contenait ?

Au-delà de toutes ces interrogations, l’implacable sujet de la cohabitation forces de l’ordre-citoyen refait surface selon moi. Un débat doit être fait pour sensibiliser chacun sur son rôle, ses pouvoirs et ses limites.

Une chose est sûre. Un indicent de ce genre ne peut pas et ne doit pas se résoudre comme un fait divers qui n’a pas son importance. Une enquête approfondie doit être menée selon moi avec des recommandations. Déjà il y a quelques jours, c’était le Camp RIT qui prenait feu. Une enquête a-t-elle été ouverte ? Quelles étaient les circonstances ? Enfin mon Pays, quelle type de République ?

En tout cas, moi c’est réflexion sur réflexion qui va me tuer un jour.

Un Bus de SOTRAL (photo de Koaci.com)

Un Bus de SOTRAL (photo de Koaci.com)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article