Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

La dernière heure

14 Mars 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Vie en Société

La dernière heure

Il existe de ces évènements qui nous touchent et nous font réfléchir. Mais nous changent-ils vraiment ?

La vie ne tient qu’à un fil dit-on souvent. Et c’est bien vrai. Car il suffit d’un rien pour passer l’arme à gauche. Hier par exemple, qui aurait pu croire que partis de la maison pour aller se détendre à la plage, ils ne rentreraient plus pour dire bonsoir aux enfants, aux parents, faire des câlins à l’être aimé ? Qui pouvait imaginer que c’était leur dernier instant sur terre en tant qu’êtres vivants ? C’est bien triste de finir ainsi en laissant en planque tous ses projets. Ce n’est qu’une vie qui s’éteint, mais ce sont plusieurs vies qui sont brisées.

Il y avait de cela quelques semaines, j’ai suivi la publicité de la Prévention Routière Française à la télévision. J’en avais été tellement ému que je me suis demandé à quoi ressemblerait la vie si tout le monde pouvait respecter la vie de son voisin, respecter le code de la route, respecter les règles de la société ? C’est vrai que nul n’est parfait et qu’il nous arrive de nous sentir frustrés par rapport à une décision, à un acte et j’en passe mais de là, à ôter de façon consciente la vie d’autrui pour se faire entendre, quelle ignominie !

La fusillade, qu’elle soit de Charlie, de Bataclan, de l’Université au Kenya, des Universités aux USA, de Radison à Bamako, de Splendide à Ouagadougou ou de Bassam à Abidjan doit nous interpeller à double titre :

  1. En tant qu’individu, ou citoyen, nous avons une responsabilité
  2. En tant que dirigeants, nous avons une double responsabilité (celle du citoyen ordinaire et du dirigeant)

Il est donc important que nous fassions un examen de conscience, une révision de vie pour nous poser les questions idoines :

  • Est-ce que je vis une vie correcte ?
  • Est-ce que mes actes indisposent les autres ?
  • Est-ce que je fais souffrir les autres ? Sont-ils heureux en ma compagnie ?
  • Est-ce que….
  • Est-ce que…

Je ne dis pas que c’est forcément ces questions qu’il faut se poser. Ce sont juste des pistes. Encore plus grave, sont les tueries à petit coup que nous infligeons à notre entourage : la méchanceté, la haine, la rancœur, le refus de pardonner, le refus d’écouter (différent d’entendre), le refus d’aider, l’indifférence…

A toutes les victimes, directes comme indirectes, de tous les actes ignobles commis de par le monde, je présente mes condoléances. A tous ceux qui souffrent intérieurement du fait de l’agissement des gens qu’ils aiment, je témoigne ma compassion. A tous ceux qui font souffrir inutilement les êtres qui leurs sont les plus chers au monde, je témoigne ma pitié.

La vie est précieuse. Aimez-la et protégez-la. Donnez-la mais ne la retirez point car elle ne vous appartient pas. Toi, mon frère ou ma sœur, qui prend ton temps pour lire ce message, fais un effort ce soir : rentre à la maison, regarde ton enfant, ton papa, ta maman, ton époux, ton épouse dans les yeux et dis-lui « JE T’AIME PARCE QUE TU FAIS PARTIE DE MA VIE, PARCE QUE TU M’APPORTES UN PLUS QUE JE N’AURAI PAS SI J’ETAIS SEUL, PARCE QU’AVEC TOI LA VIE EST PLUS BELLE». Car tu ne sais pas quand ton heure sonnera et tu ne pourras que nourrir des regrets de n’avoir pas fait le plus simple quand cette personne partageait encore avec toi le peu de temps qui lui restait à vivre. Car tu ne pourras pas non plus rattraper ce que tu aurais pu lui dire quand tu étais vivant à leur côté.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

rabi 14/03/2016 20:51

Triste ! Vous avez parfaitement raison.