Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

Bravo au Bénin

6 Avril 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Vie en Société

Patrice Talon, PR du BENIN
Patrice Talon, PR du BENIN

Les jours passent, les histoires se ressemblent mais les choses changent. Une fois encore le Bénin vient de prouver que l’Afrique ne peut pas se permettre de continuer par porter le nom du Continent de la Dictature.

Déjà une base avait été lancée avec la Conférence de 1990 et le climat politique qui s’est installé avec des institutions fortes. Le même processus a été lancé dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest mais force est de constater que c’était des sacrifices devenus inutiles de nos jours. Si les pays anglophones ont toujours donné le bon exemple, avec l’alternance démocratique, les comptes rendus au peuple sur la gestion du patrimoine étatique qui leur a été confié et que sais-je encore, il est dommage de remarquer qu’en pays francophones, la dictature règne encore. D’aucuns me diront qu’il y a alternance en Côte d’Ivoire, ou au Niger, ou au Mali ou au Sénégal. C’est vrai dans le sens où le Président a changé de nom mais celui qui prend toujours les décisions, c’est la France. Et je ne vois pas qui pourra me convaincre du contraire.

Beaucoup de promesses sont faites mais peu sont tenues pour ne pas dire jamais tenues.

La démocratie au Bénin doit être un exemple pour les chefs d’Etat des autres pays qui s’accrochent au pouvoir après que leur parti ait modifié unilatéralement à l’assemblée une constitution votée par le peuple. Et si je dois dire un merci, c’est d’abord à Feu Matthieu KEREKOU pour sa sagesse. Car il a vite compris qu’il fallait être à un moment honnête et laisser aux générations futures un patrimoine qui en vaille la peine. Un deuxième merci à l’endroit du peuple béninois qui a choisi de ne pas se laisser berner par l’argent du colonialiste pour vendre la destinée du pays à des intérêts égoïstes en faisant confiance à Yayi Boni il y a de cela 10 ans. Un troisième merci à Yayi Boni d’avoir accepté ne pas toucher à la constitution après les évènements de Ouagadougou en Septembre de l’année passée. Cet épisode a été révélateur et c’est en ce sens que j’adresse un merci à tout le peuple burkinabé en appelant les autres qui se taisent et qui continuent de souffrir dont mon pays le Togo à être vigilent et à prendre son destin en mains. Merci aussi à Lionel ZINSOU qui n’a pas cherché à faire palabre et qui a reconnu sa défaite car on peut bien gagner au 1er tour et perdre le second round. Merci aussi à Mr Patrice Talon qui a su incarner la rupture avec ce système de la France-Afrique au cours de cette élection présidentielle et qui représente un espoir pour toute la jeune africaine et en particulier pour la jeunesse béninoise.

Mais ce n’est pas pour autant que la lutte est achevée. Le chantier qui attend le nouvel homme fort du Bénin, Patrice Talon, sera de convaincre ses pairs de cesser de s’accrocher au pouvoir et de rompre avec la gestion opaque des pays et de la destinée des citoyens dont ils ont la responsabilité. Ce n’est que dans cette dynamique que nous bâtirons une Afrique plus forte et plus moderne.

Je continue de croire que les Africains ne sont pas des ignorants et qu’ils cesseront de continuer par se comporter comme des idiots.

Bientôt, le 56ème anniversaire de l’indépendance au Togo, vivement qu’une réflexion profonde soit menée pour un meilleur devenir de notre Nation. Que la volonté politique se traduise en action véritable et que les aspirations du peuple passent avant les intérêts de nos dirigeants.

Togo chéri, l’Or de l’Humanité.

Togolais viens, bâtissons la Cité.

Passation de Service entre Yayi Boni et Patrice Talon

Passation de Service entre Yayi Boni et Patrice Talon

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article