Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

La Mode: OUI...Mais à quel prix?

4 Avril 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Vie en Société, #Découverte du Togo

La Mode: OUI...Mais à quel prix?

S’habiller fait partie des besoins naturels de l’homme depuis qu’Adam et Eve avaient découverts qu’ils étaient nus. Et Dieu seul sait ce que notre monde deviendrait aujourd’hui s’ils n’avaient pas trahi la confiance de Dieu et mangé le fruit défendu pour se rendre compte de cela. On verrait des zizis bien poilus et bien dressés ainsi que des surfaces de jeu bien gazonnées se balader dans la rue sans gêne.

Mais, le sort a voulu que l’homme s’habille. Comme l’homme, le mode d’habillement aussi a évolué dans le temps passant de l’utilisation de feuilles d’arbres au célèbre cache-sexe (« Les dieux sont tombés sur la tête » est carrément différent) aux tenues amples et de nos jours à toutes sortes de vêtements.

Un constat vient du développement qu’a connu la mode surtout lors des cinquante dernières années.

Dans les années 1960, le monokini (maillot de bain une pièce), la mini-jupe (symbole de l’émancipation de la femme à l’époque inventée par Mary Quant), le pantalon (pour dames bien sûr car c’était réservé aux hommes à l’époque), le trench (rendu tendance par Yves Saint Laurent), la robe trapèze, la saharienne (d’inspiration militaire comme le trench), les lunettes oversize (adoptées par toutes les stars influentes de l’époque de Brigitte Bardot à Françoise Hardy en passant par Diana Ross.

La mode des années 70 a été très dynamique grâce aux trois courants forts de la période. Les hippies ont lancé la tendance de la jupe longue à fleurs, le disco a démocratisé les chemises et robes à paillettes, et la vague punk des seventies a troué les jeans de tous les adolescents ! Le jean devient unisexe (serré aux cuisses et évasé à partir des genoux, les punk les déchirent), la jupe longue avec ceinture tombante au niveau des hanches, les robes à paillettes ou les robes aux couleurs gold et argent pour avoir un look disco, le sous-pull, les bottes et les cuissardes, les sandales compensées.

Les années 90 ont recyclé les basiques des décennies précédentes ! On y repère plusieurs tendances dont celle du jean : veste en jean, salopette et jean Levi’s 501 taille haute, on osait même le total look jean façon Bervelly Hills 90210 ! Période grunge oblige, les jeans déchirés à la Nirvana sont de plus en plus nombreux pour des silhouettes d’ados rebelles. La vague musicale du Hip Hop omniprésente également à cette époque entraine la tendance sportswear avec des pièces larges comme le pantalon baggy, et street avec les Nike Air Max ou les boots Timberland. La tendance fluo était également très en vogue : boucles d’oreilles fluo et autres imprimés néons envahissaient nos tee-shirts ! Avec la montée des Spice Girls, les années 90 ont également connues une période de sexyness : crop top, mini-jupe et plateform shoes ! Les pièces phares étaient : la veste en jean, le Bomber, les Timberland, Air max, le crop top, les Tee-shirt blanc, le jean baggy.

Depuis les années 2000, un basculement a été constaté dans la frime, l’excès, l’exhibition. Les Lady Gaga, les Kardashian, les nouvelles stars nous ont montré tout ce qui pouvait s’imaginer. Les stylistes et les détenteurs de marques rivalisent d’ingéniosité. Parfois il faut carrément déshabiller pour être considéré comme habillé.

En Afrique, la jeunesse n’est pas restée en marge et a pris l’habitude de copier. Cependant, nous avons notre propre culture qui demande qu’il y ait un minimum de bon sens. C’est ainsi que certaines tenues sont tolérées la nuit pour aller en boîte de nuit (je suppose pour ne pas avoir trop chaud) que dans la journée car c’est une nudité affichée. Certes ces derniers temps, la chaleur est insupportable et je pense qu’il existe des tenues appropriées et adaptées. Mais ma sœur, avec ce que tu as porté sur la moto là, hum, excuse-moi hein, c’est quoi le projet? C’est quelle mode ? Tu es quelle genre de star ?

Je ne suis pas contre la mode mais un peu de quand même mes sœurs. Inscrivez-vous dans une tendance qui respecte votre corps et votre statut social. Sinon, les hommes vont courir après vous juste pour vous niquer et ensuite vous utiliser comme une serpillère avec aucune perspective de mariage. La mode, oui, mais à quel prix ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article