Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

Le doute

26 Avril 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Vie en Société, #Gestion-Finances-Marketing

Le doute

Le doute est une attitude, un comportement, un sentiment qui nait d’une situation d’incertitude ou de non-vérité. Certains diront que c’est la clé de la connaissance. Mais attention, beaucoup d’autres diront que la clé de la perdition. Ce sont deux points tout à fait valables.

Commençant par la clé de la connaissance, le doute nous permet de creuser les choses pour lesquelles nous n’avons pas vraiment d’explication. Cela s’est beaucoup développé dans la science quand on rencontre des échecs. C’est donc un sentiment noble à mon avis. L’homme en est arrivé à trouver de meilleures approches de solution pourvu que ces solutions effacent la période de non certitude et nous permettent d’avancer. Je peux affirmer aujourd’hui sans aucun doute que c’est le spermatozoïde qui féconde l’ovule et donne naissance après au fœtus qui grandit et devient un bébé que la maman met au monde après neuf mois. Mais là où cela est dommageable pour l’homme, c’est quand le doute s’applique à des choses qualitatives et qui n’ont aucune relation avec la matière.

En effet, c’est un sujet un peu plus sérieux quand le doute porte sur une relation d’amitié, sur une personne. Les conséquences sont souvent terribles suivant le degré de relation ou d’affinité avec les personnes concernées. Le doute peut même être appréhendé comme la cause de l’échec dans plusieurs cas :

  1. Dans un couple légalement constitué, le doute de l’un des partenaires sur les sentiments ou les actes de l’autre conduit à une méfiance qui détruit à petit feu la relation. On a tendance à vouloir se rassurer à chaque fois que l’autre s’absente, ou fait quelque chose. Même quand le partenaire est sous la douche, on a tendance à aller vérifier si c’est la vérité. En d’autres termes, le doute détruit la confiance entre les partenaires. Et quand il s’installe et devient une attitude permanente, il sépare les gens. Ce qui fait le plus mal dans ce cas, c’est l’impact sur les enfants peu importe qu’ils soient majeurs ou mineurs. L’impact psychologique de la séparation des parents sur les enfants conduit parfois ces enfants à ne pas être capable d’avoir confiance aux autres même s’ils aiment. Et ce sont leurs partenaires plus tard qui en souffrent car on veut éviter à tout prix la mésaventure des parents.
  2. Dans une amitié, il suffit d’une action mal comprise, d’un geste mal assuré, ou du mensonge d’une personne mal intentionnée que le doute peut s’installer et détruire l’amitié. Certains s’y plaisent par jalousie à détruire la relation avec les autres parce qu’eux-mêmes n’ont pas la capacité de tisser des relations d’amitié et donc ne peuvent pas accepter voir les autres s’aimer. Cela est valable aussi pour les couples. Car c’est à partir des rumeurs que les informations se propagent pour atteindre la personne cible. Dans les relations d’amitié, il est encore peut-être plus facile de se réconcilier et de remettre une petite couche de confiance. Mais dans le cas des couples mariés, le coup que reçoit l’amour est comparable à une épée qui tue.
  3. Dans une relation commerciale ou professionnelle, le doute amène à mettre en place tout un arsenal de procédures et de barrières pour s’assurer que l’autre ne va procéder à une fraude ou une arnaque. C’est pour cela qu’il est important de se conformer aux accords simplifiés afin d’éviter une paperasserie plus lourde et qui fait perdre parfois des opportunités d’affaires. Comme on le dit, le temps c’est de l’argent et les bons comptes font les bons amis. Pas étonnant que la frustration de voir un assureur ne pas répondre à ses engagements en trouvant des excuses et son client se diriger vers un autre assureur. Ou pas étonnant de voir un client d’une banque fermer son compte pour aller en ouvrir dans une autre.
  4. Dans le cas d’une relation de foi avec Dieu ou disons dans le cas d’une relation spirituelle, je préfère garder le silence. Car c’est plus lourd que moi et je ne veux pas offusquer des gens. Mais sachez juste que perdre sa foi, c’est perdre tout.

Je ne dis pas qu’il faut aussi se refuser au doute au vu de ce qui précède mais il faut vraiment faire l’effort de connaitre ceux qui font partie de nos cercles d’amitié, de comprendre ce qui les motivent, savoir faire la part des choses, réussir à avoir confiance (même si la confiance n’exclut pas le contrôle), savoir distinguer le vrai de l’intox. Sinon nous allons bâtir un mur de doute autour de nous et laisser passer toutes les belles opportunités de la vie en nous éloignant de ceux qui nous aiment et que nous aimons. Car le doute est un poison qui désintègre les amitiés et brise les relations agréables. On ne peut pas y échapper à un moment ou l’autre de sa vie mais parfois il faut se poser aussi la question de savoir si ce n’est peut-être pas nous-mêmes le problème plutôt que les autres. De toute façon, dans le doute, abstiens-toi de prendre des décisions que tu pourras regretter plus et que tu ne pourras même pas corriger auprès des autres ou même de toi.

Exemple: Comment s'écrit le mot AVION?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article