Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

Un matin pas comme les autres: Debrief

1 Avril 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Vie en Société

Un matin pas comme les autres: Debrief

Comme vous l’avez sans doute remarqué en lisant le 8ème et dernier chapitre, l’histoire semble inachevée. C’est fait volontairement. J’ai déjà la fin que je veux donner à l’histoire. Mais par rapport à l’intérêt que la saga a porté, je me suis proposé de nous amener à faire un petit jeu : que chacun propose une fin à l’histoire en rédigeant une page ou deux.

Je compte éditer sous forme de livre et j’offrirai un exemplaire à celui qui sera proche de la fin que je propose et un exemplaire à celui qui aura recueilli le maximum de « Like » car je publierai toutes vos histoires.

En passant, beaucoup m’ont demandé quand j’étais au 3ème chapitre si c’est une histoire que je trouvais quelque part ou si j’en étais vraiment l’auteur. La vérité, c’est que j’en suis l’auteur. Dans un précédent article, j’ai déjà déclaré mon amour pour l’écriture. Mais cette histoire que j’ai écrite, je la dois principalement à une amie dont je tais le nom ici.

C’est assez anodin les relations que nous avons entre nous, avec les petits bonjours au matin, les « comment vas-tu ? », les « t’es bien arrivé au boulot ? », « passe une belle journée ». Car c’est au travers de cela que j’ai remarqué que cette amie ce jour-là jusqu’à 9h du matin ne m’avait pas envoyé de message comme d’habitude pour me souhaiter bonne journée et me dire qu’elle était bien arrivée au bureau. J’ai donc appelé et elle m’apprenait qu’elle était à l’hôpital. J’avais eu un peu peur surtout qu’elle m’a informé que c’était à cause d’un accident. Plus de peur que de mal, elle n’avait pas été impliquée directement dans l’accident car n’ayant cogné personne et ne s’étant pas non plus fait cogner. Elle était indirectement liée à l’accident car le monsieur qui avait cogné la voiture garée devant eux était en train de lui dire « Vous êtes très jolie, madame ». À cause de cette phrase, elle n’avait pas pu le laisser à terre et partir mais avait décidé de l’accompagner au CHU Tokoin pour s’assurer qu’il allait mieux.

C’est de là que toute l’histoire est partie et j’ai essayé d’ajouter les personnages, de leur donner une vie, une histoire, de les nourrir de sentiments qui nous animent tous les jours, le stress, la peur, l’amour sur nos lieux de travail, nos envies, nos espoirs, nos déceptions et aussi nos drames.

J’espère que vous avez apprécié l’histoire dans son style assez simple sans des tournures d’écrivain professionnel mais d’un amateur d’écriture. Peut-être que ce sera le départ d’une aventure dans ce domaine ? Je ne le sais pas encore. Mais nous avons tellement de talents en nous que je nous invite à faire l’effort d’en exploiter juste le un dixième et nous verrons les merveilles que nous accomplirons.

Je vous remercie et je nous donne rendez-vous très bientôt pour une nouvelle histoire dès que l’inspiration se mettra encore en marche.

Alors à nos plumes...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Rajec Lucie 01/04/2016 13:32

C'est beau.j'attend la fin avec impatience

Martial 01/04/2016 13:46

Merci