Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

Vie de couple – Les secrets des couples amoureux - Chapitre 3

15 Avril 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Vie en Société

Un geste d'amour en période de crise
Un geste d'amour en période de crise

Chapitre III – SURMONTER LES CRISES

Une crise est perçue comme un état négatif. Pourtant dans une relation de couple, ce sont des moments utiles pour vivifier les sentiments amoureux, bref, du moment où elles débouchent sur des solutions, sur la résolution des tensions. Une crise apparait quand il y a moins d’entretien dans la relation et surtout lorsque les exaspérations du partenaire ne peuvent pas être évacuées.

C’est un peu comme une maladie. C’est un déséquilibre temporel qui se soigne. Mais quand ça dure ou revient trop souvent, il faut changer soit de médecin ou de traitement. Allez-y comprendre quelque chose. Car c’est peut-être facile pour le cas de la maladie mais pas toujours évident dans le cadre d’une relation de couple de changement de partenaire quand il y a trop de tensions.

Tous les problèmes ne peuvent pas être résolus. Il y en a qui, hum, sont tenaces. Quand l’un des partenaires est méticuleux et perfectionniste alors que l’autre est plutôt du style laisser-aller, alors bonjour les dégâts. Sur chaque chose qui touche à la vie du couple (éducation, rapport sexuel, jeux…), il y aura palabre. Mais si chacun fait l’effort de s’accommoder de ces différences plutôt que de vouloir à tout prix que l’autre change, cherche la conciliation plutôt que la bagarre, et renonce à imposer son point de vue coûte que coûte, alors la relation durera. Par contre, si les positions restent rigides et figées, la relation en prendra un sérieux coup. Alors il ne faut pas hésiter à en parler de façon détendue, d’en plaisanter parfois et éviter surtout de les taire ou d’en faire l’occasion de disputes. Sinon l’agacement, l’irritation, la frustration prendra le dessus et entrainera des sentiments de rejets, de solitude, de blessure.

Surmonter les crises, c’est aussi savoir bien communiquer pendant les moments de dispute. A part l’écoute active, il faut savoir quelques règles importantes des disputes :

  1. Les disputes servent à communiquer les problèmes et à en trouver des solutions. Elles ne servent en aucun cas ) remporter la partie au détriment de l’autre. Et comme ce n’est pas la victoire sur l’autre qui est l’objectif, il faut éviter d’utiliser des coups bas et surtout d’utiliser contre l’autre ses points sensibles, là où on sait que ça lui fait mal, le dévaloriser, l’humilier.
  2. Se concentrer sur une seule difficulté à la fois. Une bonne dispute sert à régler un problème, donc un seul objet. Le dérapage vient souvent lorsque d’autres sujets de litige s’ajoutent à un différend. Et ma foi, ça devient compliqué à gérer.

Alors et malheureusement, ce qui arrive souvent, c’est la tentation d’accabler l’autre. Il faut donc être prudent et poser son point de vue de façon calme et positive et surtout de soigner l’entrée en matière quand on est la personne qui introduit le sujet afin de ne pas heurter la sensibilité de l’autre et déclencher une guerre. Il faut dans le cours des discussions, réussir à identifier les points de rapprochement, donner et accepter des excuses, admettre ses torts, utiliser l’humour avec retenue bien sûr. Et pourquoi pas ne pas essayer la guerre avec les oreillers pour détendre l’atmosphère ?

Les discussions faites pour résoudre les crises, les conflits, les disputes sont toujours suivies d’une négociation. Chacun doit être prêt à écouter et surtout à prendre en compte les besoins de l’autres. Puis faire des concessions. Les concessions quand elles sont réciproques permettent d’atteindre un terrain d’entente. Mais quand elles sont unilatérales et tout le temps, alors il faut vraiment faire attention à ne pas courir tout droit dans un mur.

Enfin la tolérance envers les fautes et les manquements du partenaire est de mise. Ce n’est pas forcément vérifié que le partenaire agit pour faire du mal. Parfois c’est par ignorance d’un sujet quelconque, par manque d’information ou même par excès d’amour que l’on pose certains actes. Alors, faisons gaffe pour ne pas paraître comme un bourreau. Bref, le but de la résolution de crises n’est pas de trouver forcément une solution à tous les coups. L’important, c’est de savoir gérer les divergences sans que cela conduise à la rupture. Et si les enfants sont à l’origine de la dispute, veillez à ce que leurs oreilles ne soient pas témoins de vos échanges.

Rappels:

Chapitre 1 - APPROFONDIR LA COMMUNICATION

Chapitre 2 - PARLER LE MEME LANGAGE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article