Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

Vie de couple – Les secrets des couples amoureux - Chapitre 4

18 Avril 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Vie en Société

Vie de couple – Les secrets des couples amoureux - Chapitre 4

Chapitre IV – PARTAGER UNE PASSION COMMUNE

Qui se ressemble s’assemble dit-on souvent. Et c’est vérifié pour les couples. Rares sont les couples dans lesquels les deux partenaires n’ont pas de passion commune. En plus généralement, on ne reste pas chez soi pour trouver l’âme sœur. Forcément c’est au cours d’un événement que les regards se croisent et puis le reste s’enchaîne. Ce qui scelle les couples, c’est donc aussi les points communs qui existent entre les partenaires.

Qui nierait n’avoir jamais rêvé de quelqu’un ou de quelqu’une qui puisse partager son univers ? Les caractéristiques de nos princes charmants ou des princesses de rêve en disent long. Car c’est ce qui nous décrit nous-mêmes sexe mis à part sauf dans certains cas. Et passant, c’est aussi une passion commune. Mais quitte à durer dans le temps sinon, la tentation d’aller se rassasier ailleurs fera son apparition.

Si par exemple, madame adore la mer alors que monsieur préfère la montagne, les vacances risquent de devenir une source de conflits. A moins de trouver des compromis pour sauver la situation. Si madame aime le silence alors que monsieur est du genre ouverture sur le monde, sans nul doute que des tensions naitront. Avoir donc des points communs rapproche. Et si le point commun est une passion partagée comme amour dans le pré, alors la cohésion sera démultipliée.

Non seulement la passion partagée rapproche les partenaires mais aussi stimule les sentiments amoureux. On se sent comme dans un paradis avec son partenaire. Cela aide aussi souvent à régler les différends, les malentendus, les crises. Car c’est plus facile de se libérer et de trouver une raison de croire en l’amour quand de façon intelligente, le monsieur ou la dame amène son petit cœur d’amour sur le terrain de la passion commune au début d’une crise. Beaucoup diront que le meilleur moyen de noyer une crise est de faire l’amour, passionnément.

Cependant, il faut faire attention à se focaliser sur des passions communes avant l’engagement. Car s’il n’en existe pas, cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas en créer. Nous devons y croire et mettre toute la volonté pour nous créer des passions communes. Mais attention à la tentation de vouloir plaire à l’autre en adhérant à ses passions sans vraiment les partager. Cela crée une frustration. On peut supporter une fois, deux fois et peut-être trois fois mais après on se sent comme prisonnier dans une relation dans laquelle on se sent incompris. Ce n’est pas la faute de votre partenaire si vous lui faites croire que vous êtes à l’aise avec lui quand il regarde un match de Champions League alors que vous êtes plutôt intéressé par l’émission THE VOICE. On peut faire l’effort de partager la passion de l’autre mais si on ne sent pas à l’aise, il faut le dire.

Mais d’un autre côté, ne pas partager les mêmes passions n’est pas synonyme de fin du couple. On peut aussi rester à l’écart mais il faut faire juste attention que nos passions quand elles ne sont pas communes prennent le pas sur la relation, sur nos moments de partage, sur les moments d’intimité. Sinon le sentiment de négligence naît. On entendra monsieur se plaindre que madame passe plus de temps avec ses chevaux qu’avec lui. ou que monsieur passe plus de temps devant sa PlayStation qu’avec moi. Dans ces cas, il faut juste se fixer des règles :

  1. Manifester par exemple un minimum d’intérêt : de temps en temps faire quelques irruptions pour savoir si tout va bien est une bonne chose. Si on ne peut pas vivre la passion de l’autre, il faut au moins communiquer tout autour.
  2. Se fixer des limites : parfois il faut comprendre que certaines choses pèsent sur l’autre surtout quand on se rend compte que l’autre n’est pas un passionné. Alors il faut savoir se fixer des limites, savoir s’arrêter pour accorder un peu de temps à son compagnon.
  3. Tirer parti des absences : votre conjoint va rentrer un peu tard ce soir ? Pas de problème. Plutôt que de passer le temps à ronchonner, profitez pour vivre votre passion. Sauf si cette passion c’est la jalousie.

Comme beaucoup de couples, nous espérons tous arriver à ce fameux moment de notre vie où nous construirons notre petite famille, où nous épouserons l'homme de notre vie etc ...

Il n’est peut-être pas obligatoire d’avoir les mêmes passions mais comme on le dit souvent « il faut un minimum ». Ceci permet de renforcer la complicité. Aujourd’hui, tu as l’impression de ne pas avoir de passions communes avec ton conjoint ? Rassure-toi au moins de partager les mêmes valeurs que lui.

Rappels:

Chapitre I - Approfondir la communication

Chapitre II- Parler le même langage

Chapitre III - Surmonter les crises

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article