Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

QUAND LE FOOT RUINERA LE TOGO...

6 Janvier 2017 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Sport, #Découverte du Togo, #Vie en Société, #Gestion-Finances-Marketing

QUAND LE FOOT RUINERA LE TOGO...

PLEASE, ENGLISH VERSION AT THE END

 

Parmi les éléments qui font tourner l’économie, il y a le foot. C’est un peu comme une drogue qui fait vibrer presque tout le monde. C’est un sport qui fait passer des transactions astronomiques. Le budget du Togo en 2016 s’élevait à 1002,2 milliards de Francs CFA et tourne autour de 1227,4 milliards pour 2017. Le budget du FC Barcelone pour la Saison 2016-2017 s’élève à 695 millions d’euros soit près de 32.5% du budget de l’Etat Togolais. En ajoutant, le Real Madrid, l’Atlético Madrid et le FC Séville, on dépasserait sûrement le budget du Togo. En définitif, quatre clubs espagnols peuvent prendre leur budget pour financer tout le Togo en 2017. Si l’investissement est pharaonique pour ces clubs, c’est parce qu’il y a tout simplement de l’argent dans le foot.

Mais est-ce que les retombées de ce sport profitent à mon pays le Togo ? Je ne pourrai pas être affirmatif sur la question. En tout cas, qui parle de retombées suppose qu’il y a des retours sur investissement. Sauf qu’il faut bien prendre soin de préciser où les bénéfices retombent. Puisqu’évidemment ce n’est pas dans les caisses ni de la fédération, ni de l’Etat mais plutôt dans les poches des premiers responsables du pays. Et c’est cela qui ruinera le Togo.

La nouvelle enveloppe allouée par la CAF au vainqueur de la CAN passera de 3,85 à 8,3 millions de dollars soit environ 5,395 milliards de FCFA (au taux d’un USD pour 650 FCFA). Le Togo mon pays ambitionne certainement d’aller toucher ce jackpot. Mais en mobilisant plus de 5 milliards de FCFA, je me demande bien quel est ce type de business. S’il arrivant que ce souhait se réalise, que restera-t-il de ce sport pour continuer le développement à la base ? Je ne connais pas les budgets des autres équipes mais je me demande bien où nous allons et pour quel objectif.

Si les besoins sont réels pour aider notre équipe nationale à participer à la CAN GABON 2017, le retard dans le lancement de collecte de fonds de soutien et la lenteur de manifestation des bonnes générosités doivent ouvrir les yeux au Gouvernement que les Togolais en ont marre de se faire rouler dans la farine tout le temps pour servir les intérêts des véreux qui ne sont jamais sanctionnés mais toujours encouragés par des promotions pour continuer leur œuvre de destruction massive des ressources de l’Etat.

Pour ma part, je souhaite Bonne chance aux éperviers. Ma contribution citoyenne s’arrête là.

Rappel des matches de poule :

  1. Côte d’Ivoire – Togo (16 janvier à 16h00)
  2. Maroc – Togo (20 janvier à 16h00)
  3. Togo – RD Congo (24 janvier à 19h00)

Et je passai !

/////////////////////////

ENGLISH VERSION

 

Among the elements that drive the economy, there is football. It's a bit like a drug that makes everybody thrill. It is a sport that passes astronomical transactions. Togo's budget in 2016 amounted to 1002.2 billion CFA Francs and is around 1227.4 billion CFA francs for 2017. The budget of FC Barcelona for the 2016-2017 Season amounts to 695 million euros, Of 32.5% of the budget of the Togolese State. If we add Real Madrid, Atlético Madrid and Sevilla FC, we would certainly exceed the budget of Togo. In the end, four Spanish clubs can take their budget to finance all of Togo in 2017. If the investment is Pharaonic for these clubs, it is because there is simply money in football.

But do the fruits of this sport benefit my country Togo? I can not be affirmative on the question. In any case, talking about spin-offs implies that there are returns on investment. There is a need  to specify where the benefits fall. Obviously it is not in the coffers either of the federation or of the state but rather in the pockets of the first responsibles of the country. And that is what will ruin Togo.

The new prime allocated by the CAF to the winner of the AFCON will increase from 3.85 to 8.3 million dollars, or about 5.395 billion FCFA (at the rate of one USD for 650 FCFA). Togo my country is certainly ambitious of going to touch this jackpot. But by mobilizing more than 5 billion FCFA, I wonder what kind of business it is. If it happens that this wish is realized, what will remain of this sport to continue the development at the base? I do not know the budgets of other teams but I wonder where we are going and for what purpose.

If the needs are real to help our national team to participate in AFCON GABON 2017, the delay in launching fundraising support and the slow demonstration of good generosity must open the eyes to the Government that Togolese are tired of To be rolled in flour all the time to serve the interests of the veterans who are never punished but always encouraged by promotions to continue their work of massive destruction of the resources of the State.

For my part, I wish Good luck to the hawks. My citizen contribution stops there.

Recall of the games of the first stage :

  1. Ivory Cost – Togo (16 January at 1600)
  2. Morocco – Togo (20 January 1600)
  3. Togo – Democratic Republic of Congo (24 January at 1900)

And I passed by!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article