Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

JE T’AIME, MOI NON PLUS : Comment savoir qu’on est amoureux ?

14 Février 2017 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Vie en Société

JE T’AIME, MOI NON PLUS : Comment savoir qu’on est amoureux ?

De nos jours, il n’est pas difficile de croiser des gens qui se disent amoureux. Mais comment savoir qu’on est amoureux ? Ce qui se passe entre les couples aujourd’hui est-il vraiment de l’amour ? Je ne suis pas un expert dans le domaine. Je pose juste des questions aux autres et je me pose aussi les mêmes questions.

Beaucoup n’ont pas réussi à me dire comment ils le savent. Ils se contentent juste de la phrase magique : c’est juste comme cela. Mais en réalité, est-ce que cela se passe de cette façon ? C’est quoi l’amour ? C’est quoi un sentiment amoureux ?

Un sentiment amoureux est un phénomène très complexe qui prend un malin plaisir à échapper à toute logique. Mais qu’on le veuille ou pas, il y a des sensations physiques que l’on ressent : des frissons qui parcourent le corps, la main qui transpire et parfois tremble, l’accélération du rythme cardiaque et j’en passe. D’un individu à l’autre, les signes varient. Et encore plus d’une expérience à l’autre. Ce qui fait que c’est très difficile à décrire ou à expliquer.

Cependant, il y a certains signes qui ne trompent pas et qui sont des précurseurs surtout en phase de coup de foudre. On se sent attiré par la personne dans un premier temps, on essaie de savoir ce qu’il/elle fait (je ne veux pas parler d’espionnage), de partager du temps avec la personne ou du moins se retrouver dans un rayon d’action proche du sien (ou de la sienne)… Ensuite vient le rêve la nuit, puis des papillons dans le ventre, puis la personne s’installe dans nos idées même quand nous travaillons, puis on sent nos journées tristes quand la personne n’est pas là. Bref, la vie en rose seulement quand on partage son temps. On ne voit plus les défauts de la personne, on ne voit que des qualités.

Même si cet état nous rend aveugle pour ne pas remarquer certaines choses, il faut reconnaître qu’il a du positif dans notre vie : on apprend à ne plus se mettre au centre de tout, à faire des projets avec autrui, à avoir confiance en quelqu’un, à prendre soin de quelqu’un, à se laisser dorloter par quelqu’un…etc. Bref, des choses qu’on a du mal à faire quand on est célibataire. Ce bouleversement dans la vie se retrouve amplifié quand on se met en couple finalement. Et c’est à partir de ce moment que l’épreuve de l’amour commence. Malheureusement, très vite, pour certaines personnes, les disputes commencent, les critiques pleuvent. Ce n’est pas pour dire que l’amour a disparu mais c’est juste le résultat ou l’envie de continuer à avoir, pour soi et seulement pour soi, la personne aimée. On devient tellement accro à la personne qu’on a du mal à la partager avec les autres. Ce qu’on trouvait normal avant devient anormal. Et être amoureux, c’est vivre tout cela à mon avis. Si on ne le vit pas, alors je considère pour ma part qu’on cherche juste une sécurité sociale, financière, sexuelle et que sais-je encore ? Car une rose est belle mais a toujours des épines. Certains, après plusieurs expériences me diront que l’amour n’existe pas (sûrement à cause des déceptions sinon comment expliquer la multiplicité des expériences), d’autres diront qu’il n’existe que des preuves d’amour (comment la preuve que quelque chose peut exister sans la chose elle-même ?).

Alors, cher (chère) ami(e) qui me lit, comment fais-tu pour savoir que tu es amoureux (se) ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article