Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

Journée du 08 mars: Points de vue de femmes engagées

10 Mars 2017 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Vie en Société, #Découverte du Togo

Journée du 08 mars: Points de vue de femmes engagées

Célébrer la Journée Internationale des droits de la Femme est devenu une pratique courante dans nos habitudes au point de détourner le vrai sens de cette journée que beaucoup de femmes confondent avec « fête » et donc considèrent comme un jour commercial. C’est vrai que des gestes se font pour faire plaisir aux femmes comme par exemple, offrir des bouquets de fleurs, donner un coup de main dans ce qu’elles font d’habitude en solitaire. Dans ce contexte, la réalité est le détournement du vrai sens de la journée qui devait être plutôt une journée de réflexion sur l’importance de la femme dans la société. Je parie même que 90% des femmes ne connaissent même pas le thème choisi pour cette année. Pourquoi les femmes ne seraient pas celles qui inviteraient au restaurant le jour-là par exemple ? Peu mènent une réflexion sur ce qu’il faut faire pour avancer. Mais heureusement qu’il y a ce « peu » là qui existe toujours et qui permet d’entretenir de voir le bout du tunnel.

« Au-delà de la fierté d'être femme surtout les 8 mars, cette journée est une opportunité pour nous de nous ressourcer ou de réfléchir davantage sur notre condition de femme, tout en visant l'excellence,  l'amélioration continue». C’est par cette phrase, celle d’une grande sœur à moi, que Carole ADOUKONOU, évoluant dans le secteur bancaire a invité ses sœurs du RAJEC TOGO à faire une réflexion constructive. Des interventions des unes et des autres, je vous livre ici sa synthèse :

« Les femmes dans le monde du travail en mutation: planète 50-50 d'ici 2030". Ce thème vise l'autonomisation de la femme, afin que par son travail, on puisse arriver à un monde en 2030 où elle contribuerait à 50% de même que l'homme à l'économie. Le monde du travail étant en pleine évolution il faut donc une adaptation rapide des femmes. Elles doivent saisir les opportunités des avancées technologiques et de la mondialisation. Toutefois, notons qu'une très grande majorité de femmes travaillent dans l’économie informelle, exercent des tâches domestiques et des activités peu rémunérées ou peu qualifiées, ne bénéficiant que d’une très faible, voire d’aucune, protection sociale. L’égalité entre les sexes dans le monde du travail est un impératif du développement durable. Néanmoins les femmes ne doivent pas trop s'apitoyer sur leur sort ou montrer leur fragilité voire même attendre une faveur de la part des hommes ou de la société. Les tâches ménagères ou les travaux non rémunérés ne doivent pas prendre le dessus sur elles ou les arriérer. Une réflexion doit être menée sur les conditions d'accès au travail rémunéré des femmes pour leur meilleure participation à l'économie. Les femmes doivent déjà prendre conscience de leurs valeurs et oser avancer. Elles ne doivent pas abdiquer devant les obstacles même si la bataille s'avère rude, car elles ont tout le potentiel pour y arriver. Elles ont l'impérieux devoir d'apprendre à leurs filles ou à leurs jeunes sœurs, à faire des choix qui les mèneront à des emplois dans les secteurs de l’industrie, de l'art, des sciences...La facilité doit être bannie de leurs têtes et elles se doivent de l'inculquer à la jeune génération. Elles doivent vraiment oser dans leur travail et réellement mériter ce dernier ou leur place dans la société. De cette façon, elles pourront être réellement productives et espérer contribuer à taux égal dans 13 ans à ce défi qui leur est lancé ce jour. C'est aussi le lieu pour les femmes de se battre pour leurs droits sans oublier leurs devoirs. Ceci passe par la connaissance desdits droits et devoirs. La société a aussi un rôle à jouer, en les aidant dans ce sens, et en ne les reléguant pas au second plan dans leurs activités. La voix des femmes doit porter et aussi compter dans les prises de décision. Les femmes doivent revendiquer l'égalité salariale par exemple, dénoncer toutes sortes de violences faites sur elles et sur les jeunes filles dans la société, toute chose qui leur permettra de reconnaître leur place dans la société. D'ailleurs, lorsqu'on remonte au récit de la création, être femme est une manière particulière d'être dans le monde. Le récent article du Pape François intitulé "sans la femme, il n'y a pas d'harmonie dans le monde", interpelle la femme à savoir la valeur qu'elle représente dans le monde. Les femmes doivent sans cesse éduquer la jeune génération sur les valeurs et les bonnes mœurs leur garantissant un meilleur avenir. Pour réussir, il faut également que les femmes soient une chance les unes pour les autres. Les femmes doivent arrêter de nuire à leurs consœurs sur tous les plans, que ce soit sur les lieux de travail, dans les groupes et associations. L'ascension de la femme à un poste de responsabilité ne doit pas l'amener à martyriser les autres femmes autour d'elle, mais devra plutôt l'amener à considérer ces dernières comme des partenaires pour la réussite commune. Les femmes doivent arrêter d'encourager les hommes "sans cœur" qui font du mal à d'autres femmes, et surtout doivent puiser au fond d'elles les capacités pour être justes quand il est leur fait appel pour les résolutions des conflits. La femme doit rester aussi elle-même, vraie, et authentique. Un merci aux hommes pour leurs soutiens. Soyez la conscience de vos pairs qui ignorent encore les valeurs de la femme et les humilient. Où que vous soyez, élevez la femme et n'ayez pas honte à défendre leurs intérêts. Prônez l'égalité des chances et des droits entre les hommes et les femmes. En définitive, il est patent pour les femmes du RAJEC Lomé que la journée du 08 Mars est bien une journée de réflexion sur la condition féminine. Une journée au cours de laquelle, les femmes doivent faire le bilan de leurs actions et aussi de décider de ce qu'elles comptent entreprendre pour le futur, afin de s'assurer un épanouissement sur tous les plans. Même si pour certaines, le thème de cette année semble ambitieux, les femmes doivent se battre pour relever le défi. Les hommes ne doivent pas rester en marge de ce combat. Toutefois, arriverons-nous à ce monde où les chances deviendront réellement égales pour les hommes et femmes? ».

 

A ceci, personnellement je n’ai plus rien à dire. Car les femmes ont déjà la clé. Alors, libre à elles de s’en servir pour sortir de cette catégorie de sous-être dans laquelle elles baignent et se plaignent.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Angeline 12/03/2017 16:13

très beau blog sur le lifestyle. un plaisir de me promener ici.