Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

Les femmes sont-elles de vraies sorcières ?

6 Mars 2017 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Vie en Société, #Découverte du Togo, #Foi-Religion

Les femmes sont-elles de vraies sorcières ?

Le titre t’a frappé ? J’essaye juste de faire comme les journalistes qui trouvent des titres qui accrochent et qui font que nous cliquons sur leurs liens. Mais rassure-toi, je veux vraiment parler de la femme surtout que la Journée du 8 Mars est prévue dans deux jours.

Avant toute chose, il faut comprendre qu’une sorcière est un être doté de pouvoirs surnaturels capables de jeter toute sorte de sorts et de rendre la vie merdique comme belle. Mais le plus souvent c’est le caractère sombre qui est mis en avant. J’ai donc pris l’aspect maléfique mais en l’atténuant par rapport aux blagues qui circulent sur les réseaux sociaux avec l’expression « la vraie sorcellerie ».

Acte N°1 : Pour parler de la femme, il faut remonter à très longtemps. Pour les chrétiens, il faut se rappeler du récit de la création dans lequel Dieu créa l’homme et les animaux, la terre et l’eau, bref tout. Et voyant que l’homme n’était pas heureux créa la femme à partir d’une partie de l’homme. Quand l’homme la vit, il fut heureux. Et c’est justement le sentiment qui continue d’animer l’homme aujourd’hui en face d’une femme car il sent un vide se remplir.

Acte N°2 : Pour parler de la femme, il faut remonter à un peu juste après le récit de la création dans le jardin d’Eden. C’est par la femme que le diable a séduit l’homme via le fruit défendu. Et ce fut également le début de la souffrance. C’est pour cette raison que la femme peut être considérée aussi comme une épine dans la vie de l’homme eu égard à tout ce qu’elle réussit à lui faire faire de bien et surtout comme de mal. Elle a été synonyme de la faiblesse. C’est pour cela que dans les temps anciens, la femme a été marginalisée pour sûrement éviter que l’homme ne tombe encore dans d’autres travers. Bref, c’est ce que je crois. Je ne sais pas trop si je suis juste dans ma réflexion mais depuis lors, la femme doit tout faire suivant les instructions de l’homme.

Acte N°3 : Pour parler de la femme, il faut remonter à la naissance de Jésus. Je veux parler de Marie. La Vierge devenue mère du sauveur de l’humanité. La femme est donc rehaussée et réinstallée dans un rôle primordial. La présence des femmes autour de Jésus est significative. Par la femme, l’humanité a connu le péché et par la femme, cette même humanité a connu la salvation. Et depuis, beaucoup se sont battus pour que la femme occupe le rang qu’il lui fallait. Car on se rappelle qu’Adam n’était complet qu’avec Eve. La femme doit donc être considérée comme l’égal de l’homme.

Nos sociétés ont donc été profondément bouleversées surtout en Afrique car ce concept d’égalité venait un peu en contradiction de ce qui s’enseigne toujours dans l’éducation que nous recevons. Et c’est justement à cela que je veux en venir. Nos femmes pensent-elles vraiment qu’elles sont égales à l’homme ? Certaines pour ne pas dire la plupart oui mais uniquement en paroles. La preuve, beaucoup d’hommes se considèrent toujours comme abusés par celle supposée est l’ange dans sa vie étant donné qu’elle :

  • Attend toujours que ce soit l’homme qui s’occupe des dépenses de la maison (bref souvent)
  • Attend que ce soit l’homme qui prenne soin de sa famille à elle et quand l’homme s’occupe de sa famille à lui, ce sont des problèmes qui naissent
  • Est celle qui pense toujours que l’homme, une fois dehors, est entrain de courir après d’autres femmes et donc lui fait des misères une fois à la maison (en passant, ce n’est pas tout le temps que l’homme court des femmes dehors et c’est totalement vrai)
  • Etc…

Cela ressemble au cas de la femme mariée. Mais la femme encore célibataire parait pire car :

  • Elle demande tout à l’homme à ce qu’il parait
  • N’est fidèle qu’à celui qui donne le plus d’argent au moment où il est là (bref, dès que le sponsor DIAMANT tourne le dos et qu’un sponsor BRONZE se pointe, la fidélité change de direction pendant le temps présent)
  • Est celle qui ment le plus du moment que ses intérêts sont garantis
  • Est celle qui demande à l’homme des performances sexuelles à couper le souffle de deux heures alors qu’elle est incapable de faire ellemême une course de cinq minutes
  • Est celle qui fait le mieux le calcul rapide et mental pour penser à son avenir sur le plan comptable peu importe les dommage collatéraux.
  • Etc…

En définitive, qu’est-ce que la femme ? Un ange ou une sorcière ? Le tout dépendra de ce qu’elle te fera à un moment précis. En tout cas, comme le dirait quelqu’un que je ne connais pas, « quand la femme est en colère, le diable s’assoit pour apprendre ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article