Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

LES SECRETS DE MA REUSSITE - Version 2.0

29 Mars 2017 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Vie en Société, #Gestion-Finances-Marketing, #Découverte du Togo

LES SECRETS DE MA REUSSITE - Version 2.0

Dans la Version 1.0 des secrets de la réussite, j’ai abordé la pensée positive sur les projets et le fait d’oser surtout avec le soutien des autres. Dans la version 2.0 que je vous présente aujourd’hui, je voudrais aborder d’autres éléments : l’environnement et la croyance.

Dans l’environnement, je veux mettre la situation politico-économique de la région et les relations (réseau). En effet, la conjoncture politique combinée à la situation économique est un facteur déterminant. Dans les pays développés, même avec une situation politique chaotique, les gouvernements mettent en place des structures pour accompagner la jeunesse entrepreneuriale afin de les occuper à se trouver de quoi subsister plutôt que d’attendre la création d’emplois par l’Etat. D’autres gouvernements incitent les entreprises à recruter avec des propositions d’allègement fiscal. Plus direct, l’incitation est accordée aux nouvelles entreprises qui naissent. Il existe même des fonds de soutien aux startups. Malheureusement nous n’en avons pas chez nous ici à part des fonds dont nous ne maitrisons pas vraiment. Si seulement le FAIEJ ou le FNFI peuvent faire des mises à jour régulières, je pense que beaucoup d’organismes s’intéresseraient. Mais n’empêche que la situation politique influence fortement la réussite des projets car nous avons besoin d’un climat pacifique pour que les affaires marchent bien et que les gens acceptent dépenser une partie de leurs épargnes.

Cependant, dans le module «environnement », ce qui permet de faire vivre réellement nos projets ou initiative, ce sont nos « relations » ou « réseau d’amis ». Ils constituent la première source de revenus et de publicité. Le problème cependant ici, est la multiplicité des projets identiques avec les mêmes réseaux d’amis. C’est-à-dire que j’ai une boutique de vente de chaussures qui marche bien, alors ma meilleure amie aussi en ouvre une (parfois dans le même quartier) et la clientèle se divise. Au lieu de peut-être proposer s’associer pour y ajouter d’autres accessoires et partager les charges locatives ensemble tout en élargissant le cercle de potentiels acheteurs.

Parfois, certains « ont la chance » de réussir dès leur première expérience. Mais la roue tourne. Si cette chance est mal saisie, il y a forte probabilité que tout parte en vrille après. Alors il faut savoir saisir sa chance ou savoir créer sa chance.

Pour finir, je vais parler de la croyance. Je suis un chrétien et je ne nie pas l’impact de la Foi sur nos activités. C’est vrai que Jésus est là et nous protège, bénit nos activités et nous aide à prospérer. Mais les gars, soyons raisonnables et posons les pieds fermement au sol. Nous ne sommes pas dans la Bible. Et même dans la Bible, Jésus a toujours opéré des miracles à partir de l’effort que les gens ont consenti à fournir :

  1. L’eau transformée en vin : il a fallu que des gens se mouillent pour aller chercher de l’eau, venir verser dans des cruches. Moralité : Jésus n’a pas déplacé l’eau. Il a fait une action complémentaire à ce que les disciples ont fait.
  2. La multiplication des pains et du poisson : après avoir enseigné toute la journée, le soir tombé, il leur demanda de nourrir eux-mêmes la foule. S’ils ont réussi à nourrir plus de 5000 hommes sans compter les femmes et enfants, c’est parce qu’il y a eu un travail pour présenter les 2 pains et les 3 poissons. Moralité : Jésus multiplie à partir du peu que nous avons.
  3. Parabole des talents : quand le Maître rentra de voyage, seul celui qui a caché et n’a pas pris le risque d’investir les talents à lui confiés, s’est vu retirer ce qu’il avait reçu. Et celui qui a osé le plus s’est retrouvé à recevoir encore plus. Moralité : Dieu n’aime pas la paresse.

Les exemples existent par milliers. Alors mon frère, ma sœur, tu veux réussir ? Mouille le maillot, mets ça sur genoux et Dieu va t’aider à mettre ça sur ta tête. Dieu n’aime pas les paresseux. Alors cesse dire tout le temps que Dieu va écraser tes ennemis ou ceux qui luttent contre toi. Car c’est la loi du marché. Même les marabouts ne dorment pas. Ils ont des campagnes publicitaires. Sinon, tu ne réussiras jamais et tu continueras d’accuser tes tantes au village de sorcellerie alors que c’est toi le vrai sorcier.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article