Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

SERGE AURIER, L’INDESIRABLE DU PSG?

13 Mars 2017 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Sport, #Vie en Société

SERGE AURIER, L’INDESIRABLE DU PSG?

Et de une, et de deux. Et jamais deux sans trois. Ces français n’ont pas encore fini avec Serge Aurier. Actuellement tous les maux du PSG, c’est lui. Le pauvre.

En Afrique, l’enfant qui réclame le fauteuil de son papa quand celui-ci est encore vivant est un sorcier. Les journalistes français n’ont pas hésité à dézingué l’ivoirien hier lors du déplacement du PSG à Lorient, un match remporté dans la douleur par 2 buts à 1. Et pour cause, son entrée en jeu après la blessure du Belge Meunier. Les questions étaient multiples : pourquoi n’était-il pas en short ? Pourquoi n’avait-il pas ses crampons ? Etc…..

Moi je dis :

  1. Un joueur normal ne s’habille pas pour aller cirer un banc. Si par la force des choses, le coach le met sur le banc, c’est pour deux raisons :
    1. Soit il n’est pas en très grande forme ou bien celui qui est sur le terrain est dans de meilleures prédispositions pour la tactique mise en place
    2. Soit on n’a pas le choix que de l’avoir comme roue de secours.
  2. Un joueur normal, qui est sur le banc, a envie de jouer, mais pas de voir ses coéquipiers se blesser pour jouer. S’il le fait, alors c’est un sorcier et il faut le sortir de l’équipe.
  3. Un joueur sur le banc, pour entrer sur la pelouse doit s’échauffer normalement. C’est surtout pour éviter une surtension musculaire.
  4. Un joueur sur le banc doit se mettre psychologiquement dans la peau d’un potentiel rentrant pour se tenir prêt à tout moment. Et c’est peut-être sur ce point que les journalistes le flinguent. Mais la réalité, aussi, c’est que c’est à l’Eglise qu’on nous enseigne d’être prêt car nous ne savons ni l’heure ni le moment que le Fils de l’Homme viendra. Or Aurier n’était pas à l’Eglise et donc … je sais que vous lisez mes pensées.
  5. Quand tu es habitué à ne pas faire sortir un joueur, son remplaçant logique vient juste s’asseoir sur le banc et espère juste prendre son salaire à la fin du mois.
  6. Dans toute cette histoire, on tirait déjà vers la fin du match.
  7. On parle de 8 minutes écoulées entre la blessure de Meunier et l’entrée de Serge. Au moment où le belge se blessait à la 73ème minute, le diagnostic avait-il été posé immédiatement ? Et puis si le ballon continue par rouler, est-ce la faute d’Aurier ? Y a-t-il eu ces décomptes là aussi ? Si je traite les gens de racistes ici, beaucoup crieraient sûrement au scandale mais Aurier n’est-il pas le seul joueur « noir » du PSG (je veux parler de joueur noir africain) ?
  8. Même Habib Beye réclame des sanctions : n’est-ce pas de la jalousie ? Habib Beye, Ancien international SénégalaisCertes on veut des gens très professionnels, mais Habib doit savoir qu’il est le seul journaliste dont le nom revient souvent dans cette histoire de vouloir une sanction contre l’africain du PSG. Comme quoi, ce n’est pas les blancs qui le disent mais les Africains eux-mêmes. La honte.

Mais de là, à accuser Serge Aurier, d’avoir été le coupable sur le dernier but encaissé par le PSG sur la pelouse du FC BARCELONE au Camp Nou, oooooooooooooooohhhhhhhhhhhh, mes amis, c’est la vraie sorcellerie. Donc du jour au lendemain, ce n’est plus Aytekin qui a éliminé le PSG par son arbitrage calamiteux, ni le PSG qui a joué le jeu du FC Barcelone en se laissant dominer et en gaspillant des occasions franches, mais plutôt SERGE AURIER ? Après tout, de quoi je m’étonne en fait ? Quand on veut noyer son chien, on l’accuse de rage n’est-ce pas ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

raymond 13/03/2017 17:43

Même si le destin est ainsi tracé ou plutôt c'est le PSG qui trace son destin.