Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

FORUM AGOA 2017 AU TOGO: LE FALLAIT-IL?

11 Août 2017 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #AGOA, #AGOAFORUM2017, #USA, #TOGO, #COMMERCE, #Gestion-Finances-Marketing, #Découverte du Togo

FORUM AGOA 2017 AU TOGO: LE FALLAIT-IL?

Je ne fais pas partie du comité d’organisation du forum AGOA et je ne peux me prononcer sur le coût de revient de l’organisation pour le contribuable togolais. Mais comme un commercial mais doté de bagage financier, j’ai appris avec le temps à évaluer de façon plus rationnelle le retour sur investissement.

Pour un financier, il s’agira surtout de déterminer la période X après laquelle les recettes générées permettent d’absorber les dépenses engagées. Mais pour un visionnaire, il s’agit parfois et bien souvent de poser les bases d’un retour sur investissement qui ne profite pas qu’à celui qui a consenti à l’effort mais à plus d’un car ces fonds utilisés appartiennent en réalité au peuple. Des comptes seront faits et nul doute que certains saisiront cette occasion pour se remplir les poches. Mais quelles leçons tirer du forum AGOA 2017 tenu à Lomé ?

  1. Les retombées immédiates :
    1. Les bénéficiaires visibles immédiatement sont les hôteliers (hôtels et restaurants), les agences d’évènementiels (ayant fourni les hôtesses…), les agences de location de voiture, les commerçants (puisqu’il y a eu une demande plus forte des produits pour concocter les mets et divers articles vendus). Sans aucun doute, je peux estimer que les entreprises concernées :
      1. Ont eu recours à de la main d’œuvre occasionnelle
      2. Pourront garantir les emplois de ceux qui sont contractuels avec elles encore pour un bon bout de temps.
    2. La mise en place des réseaux entre les producteurs togolais et leurs homologues de l’Afrique car des pays comme le Ghana, le Mali, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Nigéria…ont essayé de vendre leurs créations au monde et des contacts ont été établis.
    3. L’exposition aux yeux de l’Afrique, des USA et des partenaires stratégiques le savoir-faire du togolais :
      1. En matière d’organisation car le Togo revient peu à peu dans le concert des nations capables d’accueillir des réunions importantes
      2. En matière de production de biens et services (il suffisait de faire un tour au niveau des stands d’exposition)
      3. En matière de création : le textile made in Togo peut désormais s’exporter vers les USA sans droits de douane ; et la mode togolaise a été à l’honneur au cours du AGOA Fashion Show.
  2. Les retombées à long terme :
    1. L’organisation fréquente de réunions internationales par notre pays est à souligner car c’est l’un des objectifs.
    2. Le renforcement du Togo en tant que Hub entre l’Afrique au Sud du Sahara et les USA que cela soit par voie aérienne (aéroport de Lomé) ou maritime (port autonome de Lomé, le seul disposant d’un port en eau profonde et pouvant accueillir de gros navires). Evidemment que cela aura un impact économique sur les travailleurs dans les secteurs concernés.
    3. La multiplication des débouchés pour nos produits locaux. Cependant, il faut que certaines normes soient respectées pour que cela marche.

En clair, et vu la qualité des débats, des partages d’expérience, cet événement rapportera plus au Togo et aux Togolais si tout le monde s’approprie les objectifs. Cela ne veut pas dire qu’il faut se laisser aller à la gabegie financière au lieu de financer d’autres projets aussi. Le plus important à mon sens, est plutôt de lutter contre le détournement des deniers publics. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article