Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

Infidélité dans le couple

20 Mai 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Vie en Société

Infidélité dans le couple

Au début d'une histoire d'amour on mettrait sa main à couper que ça n'arriverait jamais... Tout est beau et les infidélités des autres ne font que renforcer notre idée que notre couple est différent. La question ne se pose qu'après quelques années, lorsque la passion s'étoffe et que le risque d'infidélité grandit. Où commence l'infidélité ? Embrasser c'est tromper ? Comment ne pas succomber ? Certains disent que c’est arrivé par accident mais d’autres pensent que c’est un choix de vie.

Qu’est-ce qui nous pousse à l’infidélité ?

Routine dans le couple, insatisfaction sexuelle, manque de séduction ou tout simplement coup de foudre… Les raisons pour lesquelles on se lance dans une aventure extra-conjugale sont nombreuses. Parfois signe d’un malaise au sein du couple, le fameux « coup perdu » peut également être un moyen de se donner du plaisir autrement, se sentir valorisée, et reprendre confiance en soi. Certains spécialistes expliquent par ailleurs que l'infidélité est rarement déclenchée par le plaisir de faire l'amour, mais plus par le désir : "Désir d'attention, de se sentir spécial. Et surtout, désir d'avoir une personne (notre amant ou notre maîtresse), que l'on ne peut pas vraiment avoir". Ce qui stimule encore plus notre désir.

Raison pour laquelle il est vraiment recommandé dans un couple de se complimenter de temps en temps, de dialoguer, de se montrer complices pour ne pas laisser le temps au vide de s’installer. Mais il arrive des cas où, le manque d’amour dans le mariage (mariage forcé, ou mariage pour des raisons financières ou sociales, mariage par défaut parce qu’on ne peut pas avoir celui ou celle qu’on veut, mariage imposé à cause de grossesse…) pousse le partenaire à avoir une relation cachée dans laquelle il s’épanouit et qui lui permet de tenir plus ou moins son rôle d’époux ou d’épouse à la maison.

D’autres estiment qu’ils sont poussés à l’infidélité par le partenaire qui accuse alors qu’ils sont fidèles. Ils se disent donc : « Autant faire ce pour quoi on m’accuse ». ou parfois trouvent l’argument suivant lequel le fait de se faire accuser à tort tout le temps finit par imprimer l’idée dans la tête et pousser vraiment à aller voir ailleurs.

Il existe quand même un fait : sens multiple à un mot ou une expression. Ce qui fait que bien souvent, les gens ont une conception différente de l’infidélité dans un couple. Pour certaines personnes, embrasser n'est pas tromper, mais coucher avec une autre personne l'est. D'autres estiment que le simple fait d'imaginer tromper son partenaire est aussi grave que de réellement passer à l'acte. Enfin, pour d'autres, l'infidélité "physique" (soit le fait de coucher avec quelqu'un d'autre) est nettement moins grave que l'infidélité sentimentale (soit le fait de tomber amoureux d'une autre personne). Alors n’hésitez pas à en parler dans le couple. Cela aide beaucoup de discuter de ces sujets. Car s’il est facile de contrôler les pulsions physiques, il est plus compliqué de contrôler les émotions sentimentales.

On a souvent tendance à doigter principalement l’homme comme l’être par nature infidèle mais c’est une situation qu’on retrouve également chez la femme. Parfois c’est même plus poussé chez la femme car la confiance que les gens accordent fait qu’on ne soupçonne pas vite qu’elle découche avec le type en sandalettes. C’est parce que bien souvent, les femmes savent bien et mieux cacher leurs jeux. Par contre, le monsieur qu’on trouve en compagnie d’une fille en jupe courte est facilement pointé du doigt comme louche. Chers amis, laissez-moi vous dire que l’infidélité ne connait pas de sexe.

Sous d’autres cieux, l’infidélité trouve une cause mystique et spirituelle. Mais bon, je ne vais pas nous lancer dans ce débat. En tout cas, parait que Robert Mugabé a trouvé la parade à cette hypothèse en disant que: "C'est dur d’ensorceler une fille africaine de nos jours. Chaque fois que tu amènes un bout de ses cheveux au sorcier, c'est une brésilienne innocente qui devient folle, ou alors une usine en Chine qui prend feu"

Prendre un amant, un risque pour le couple

Des recherches que j’ai faites sur le net disent que pour ceux qui arrivent réellement à distinguer amour et sexualité, l’infidélité peut être un moyen de trouver ailleurs ce qui leur manque dans le couple ou raviver la flamme dans le couple. Mais si au début, ces instants sont de véritables parties de plaisir et procurent de belles montées d’adrénaline, rapidement, les aventures extra-conjugales peuvent prendre une tournure moins sexy. Surtout si elles prennent l’allure d’une liaison. Avoir des amants (ou des maîtresses) et un amant (ou une maîtresse) est différent. Mener une double vie peut conduire à de nombreux dégâts…

De nos jours, il existe une réalité : il y a plus de femmes que d’hommes sur terre. En d’autres termes, si on doit s’en tenir à la monogamie et au strict respect de ses règles, on se retrouve face à une situation inconfortable pour les femmes : manque d’hommes à épouser. Alors pour certaines, passer par la case « maitresse » est le meilleur moyen de trouver un mari. Et c’est l’un des dégâts qui survient dans la vie d’un couple : menaces et messages anonymes, chantage, enfant caché, scandale publique…

L’infidélité entraine-t-elle obligatoirement une rupture pour le couple ?

C'est une question qui revient souvent dans les discussions sur la tromperie : un couple peut-il guérir d'une infidélité ? Oui, mais pas tout le temps. Tout dépend de plusieurs facteurs, à commencer par la réaction de la personne trompée. Peut-elle comprendre, accepter, pardonner ? Si la réponse est non, inutile de continuer la relation, qui risque de pourrir de l'intérieur à cause du ressentiment.

Parfois, l'infidélité est effectivement un signe, un symptôme qu'il y a un problème dans le couple, et qu'il est temps d'envisager une rupture. Mais dans d'autres cas, un couple peut parfaitement se relever malgré tout. Certaines personnes parviennent à faire d'une crise une opportunité pour faire avancer les choses". Comment ? "Cela permet au statu quo de disparaître. Chacun des membres du couple peut enfin avouer qu'il veut plus, qu'il veut que les choses changent. Cela peut leur permettre d'être plus honnête l'un avec l'autre". Ce qui représente un premier pas vers le retour à la confiance et à la complicité.

Mais quoiqu’on dise ou fasse, il y a toujours des séquelles.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Rajec lucie 20/05/2016 11:07

......