Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

Vers une réforme du CFA : 2ème Partie – Qu’est-ce que le CFA? Comment est-il né?

28 Octobre 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Gestion-Finances-Marketing, #Vie en Société

Vers une réforme du CFA : 2ème Partie – Qu’est-ce que le CFA? Comment est-il né?

Dans la 1ère Partie, j’ai essayé de définir la monnaie et le rôle ou les fonctions qu’elle joue. Mais comment est-elle née ? Et Comment le CFA a été créé ?

Suivant les résultats de différents moteurs de recherche, la monnaie est née 650 avant Jésus-Christ. Les premières pièces avaient pour but de satisfaire l’égo des dirigeants et des cités. Les rois y mettaient leur effigie ou emblème et très rapidement on lui trouve la fonction d’échange (voir 1ère partie). A l’époque, on parlait beaucoup plus de pièces. Elles étaient faites d’alliage d’or et d’argent. Du roi Alyattès (qui a régné sur la Lydie entre 610 et 650 avant J.C) en passant par le développement de la cité grecque et l’emprise de l’empire romain, des réformes seront apportées. La plus importante venait de l’Empereur Auguste avec une stratification à trois niveaux (trimétallisme) : la circulation parallèle de pièces en or, argent et bronze. L’aureus pèse environ 8 grammes d’or et sa parité avec le denier d’argent est fixée à 1/25. Donc une pièce d’or pouvait s’échanger contre 25 pièces d’argent. Le denier d’argent lui-même équivaut à 4 sesterces de bronze. Mais l’argent va se faire rare après et la parité posera problème. Une crise de confiance va s’installer. L’empereur Constantin, Charlemagne et Saint Louis iront aussi de leurs réformes de l’an 310 après JC à 1252.

La première monnaie internationale sera le thaler de l’Impératrice Marie-Thérèse de Habsbourg en 1750 avec son effigie et la mention suivante :  M. THERESIA D. G. R. IMP. HU. BO. REG. ARCHID. AVST. DUX BURG. CO. TYR (abréviation de Maria Theresia, Dei Gratia Romanorum Imperatrix, Hungariae Bohemiaeque Regina, Archidux Austriae, Dux Burgundiae, Comes TyrolisMarie-Thérèse, impératrice romaine, reine de Hongrie et de Bohême, archiduchesse d'Autriche, duchesse de Bourgogne, comtesse du Tyrol). Très vite, le Maria Theresien Thaler (MTT) La pièce Thaler de MTTva devenir une monnaie internationale très prisée dans les colonies espagnoles et anglaises d'Amérique. Après la mort de Marie-Thérèse en 1780, cette monnaie de très bon aloi sera frappée avec la date de 1780 et le portrait bien en chair de la souveraine dans son âge mûr. Elle continuera de l'être jusqu'au milieu du XXe siècle du fait d'une popularité persistante en Afrique orientale et dans la péninsule arabe !

Ensuite est venu le Dollar. Quand ils créent leur propre monnaie, le 4 avril 1792, les États-Unis lui donnent le nom de dollar qui n'est autre que la déformation phonétique du mot thaler, la monnaie de Marie-Thérèse ayant été la première qu'aient utilisée les planteurs d'Amérique du nord. L'actuel dollar américain en est d'une certaine manière l'actuel et véritable continuateur du thaler de Marie-Thérèse !

Alors quand est né le FRANC ? Tout a commencé depuis 1350. Elle est créée après la libération du Roi de France Jean Le Bon par les anglais après le versement d’une rançon. Il signifiait à la fois « libre » (pour un affranchi) et « noble » (faisant référence au Roi). Mais il faut dire que les multiples révolutions et changements de stratégie n’ont pas aidé vraiment la monnaie à devenir une référence. Déjà qu’il y avait trop de réformes peu avant et une instabilité des parités. Mais elle était quand même assez stable.

Donc fort logiquement, c’est cette monnaie que la France a exporté dans ses colonies en Afrique. Et qui est devenue la monnaie de tous. On parlait donc de Franc Français.

Et le Franc CFA alors ?

Sur le site de la BCEAO (www.bceao.int), en recherchant les origines du CFA, je suis tombé sur ceci :

Le franc CFA est né le 26 décembre 1945, jour où la France ratifie les accords de Bretton Woods et procède à sa première déclaration de parité au Fonds monétaire internationale (FMI). Il signifie alors "franc des Colonies Françaises d’Afrique". 
Il prendra par la suite la dénomination de "franc de la Communauté Financière Africaine" pour les Etats membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA), et "franc de la Coopération Financière en Afrique Centrale" pour les pays membres de l’Union Monétaire de l’Afrique Centrale (UMAC).

Quelques années plus tard, le Franc Français est dévalué. Ci-dessous le tableau des parités répertoriées sur le site de la BCEAO :

Création du FCFA

26 décembre 1945

1 FCFA = 1,70 FF

Dévaluation du franc Français (FF)

17 octobre 1948

1 FCFA = 2,00 FF

Instauration du nouveau Franc Français

1er janvier 1960

1 FCFA = 0,02 FF

Dévaluation du FCFA

12 janvier 1994

1 FCFA = 0,01 FF

Arrimage du FCFA à l’euro

1er janvier 1999

655,957 FCFA = 1 euro

 

Donc avant les indépendances en 1960, le Franc CFA était plus fort que le Franc Français. Alors je me pose une question : « QUE S’EST-IL PASSE BRUSQUEMENT EN 1960 POUR QUE SUBITEMENT LE FRANC CFA PERDE PLUS DE 100 FOIS SA VALEUR DE 1948 ? » Besoin de garder une domination sur les colonies qui s’affranchissaient peut-être ? C’est une hypothèse. Mais moi je ne connais pas les raisons. Si je veux m’amuser à convertir la valeur du FCFA en FF en 1999 après l’avènement de l’Euro, j’aurai 1 FCFA = 0,001524490 Euro et si 1 Euro = 0,01 FF, alors 1 FCFA serait donc de nos jours l’équivalent de 0,0000152449 FF. Hallucinant ! QU’EST-CE QUI N’A PAS MARCHE ?

Autres faits importants:

  • La convertibilité du FCFA est garantie en Franc Français par le Trésor Français.
  • Il est possible de convertir le FCFA en devises étrangères seulement à travers le marchés des changes de Paris avec le franc français comme étalon.

Au regard de l’histoire qui précède, il est donc tout à fait naturel que des questionnements fassent surface aujourd’hui sur l’avenir des pays du Franc CFA avec une telle monnaie. Des reportages, je suppose, basées sur des investigations ont été publiés (je partage la vidéo de VOX avec vous). Alors que faire maintenant ? Abandonner le CFA ? Le réformer ? Qui sont les tenants et les aboutissants ? à qui cela profite-t-il ? Qui y gagne quoi ? Qui a intérêt à ce que les choses changent ou restent telles ? Autant de questions qu’il convient aux africains eux-mêmes d’élucider sans l’influence d’une quelconque puissance extérieure afin de sauver l’Afrique de ce qu’il convient d’appeler la néo-colonisation.

Archives de VOX

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Nampounte yinnole 29/10/2016 14:59

De tout ce qui précède, je vois que tout provient de nous. Entre temps ayant une valeur parce-que en ce moment on avait l'obligation de ventre tout nos biens matériels vers eux et ne l'échange sera toujours profitable qu'à eux. Voilà qu'aujourd'hui les africains francophone indépendant et ne tourneront leur face que vers les pays leur rapportant d'intérêt. Tout ceci à cause de nos dirigeants corrompu.
Alors que sais je encore ?