Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

Répression policière au campus de Lomé

21 Janvier 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Découverte du Togo

Répression policière au campus de Lomé

On dit souvent qu'un peuple a les dirigeants qu'il mérite. Mais en ce 21ème siècle, je me demande si c'est ceux-là que veulent les peuples vraiment ou c'est ceux qu'on leur impose par une main et une politique qui ne disent pas leurs noms.

Il y a de cela quelques jours, j'ai remarqué à chaque fois que je rentre à la maison le soir en quittant le boulot, une foule de jeunes marchant par petits groupes, pour certains avec des chaises accrochées au coude. J'ai tout de suite pensé à une église qui faisait encore le plein connaissant comment le pauvre togolais est à la recherche du miracle. Cependant, ma curiosité m'ayant poussé à bout, je me renseigne tout autour pour apprendre qu'une AG (Assemblée Générale) des étudiants de l'Université de Lomé aurait été dispersée violemment par des forces de l'ordre (ou plutôt du désordre je devrais dire car leur rôle normalement est d'encadrer les manifestations. Je rappelle ici que nous avons dépassé l'heure de la colonisation ou de l'apartheid quand l'homme noir se faisait violemment maltraité par l'homme blanc pour ce qui lui revenait de droit). Quelles étaient les raisons de l'AG? Deux raisons évoquées il parait.

1- Les moyens de transport car l'Université de Lomé au jour d'aujourd'hui ne disposerait plus de bus et même ceux de la SOTRAL qui y faisaient la rotation ne venaient plus (raison pour laquelle je voyais plein de jeunes marcher la nuit rentrant chez eux pas parce qu'ils cherchaient un miracle dans une église quelconque mais parce qu'ils avaient la volonté de se cultiver pour bâtir ce pays plus tard). J'en ai été choqué du coup. Je ne sais pas exactement ce que fait le Président de l'Université de Lomé, le Professeur GBEASSOR, mais j'ai honte pour mon pays.

2- Les tarifs des cités universitaires car parait qu'ils ont été augmenté.

 

Alors ma question est: Où allons-nous? à quoi sert nos dirigeants? Si nous nous plaignons qu'au niveau du sommet de l'Etat, la préoccupation n'est pas vraiment l'amélioration du pouvoir d'achat du citoyen lambda mais plutôt la recherche de voies et moyens pour se pérenniser au pouvoir en pillant les ressources de ce petit pays et en appauvrissant d'avantage la majorité au profit de la minorité identifiée lors du fameux discours d'Atakpamé, alors comment réagir quand je vois la réaction des autorités universitaires face à ce genre de situation où vous apprenez aux jeunes étudiants le droit constitutionnel mais vous laissez des policiers et gendarmes leur montrer que le pauvre n'a pas de droit dans ce pays? Comment réagir quand je vois cette vidéo avec des hommes habillés se mettre à tabasser un étudiant qui roule tout tranquillement sur son vélo? Quand je vois ce corps habillé donner l'ordre d'arrêter des étudiants étonnés de voir les policiers et gendarmes prendre possession de ce lieu du savoir et du développement de la connaissance à leur place?

 

Voir vidéo en cliquant ICI

 

Peuple togolais, tu as trop longtemps souffert. Mais comme l'a une fois dit un grand homme de ce pays: "La nuit est longue mais le jour vient". Un jour viendra où tu prendras ton destin en mains, un jour viendra où tu goutteras à la vraie démocratie, à la liberté qui permettent de construire un cadre de vie idéal, qui permettent de bâtir l'homme.

 

Je suis offusqué, ébranlé, abattu par tant de barbarie de nos forces de l'ordre. Et pourtant, ce sont tous des citoyens comme nous, avec la même couleur du sang dans les veines, avec le même soleil comme éclairage, avec les mêmes soucis. Dieu veille sur vous aussi car le jour viendra où vous allez vous rendre compte de vos erreurs. Et ce jour-là, j'espère que vous aurez le temps de réparer les dégâts avant que ceux que vous maltraitez aujourd'hui prennent le dessus sur vous.

 

Que le Seigneur bénisse mon pays le Togo!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Martial 22/01/2016 09:25

Le Togo n'avance pas avec tout cela

Edith 22/01/2016 04:36

Hummmm ca fait pitie

wassiou 21/01/2016 16:02

Merci, Boss pour cet engagement sans précédent. Il faut que ça cesse dans notre pays