Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines de pensées...

LE SLOT DANS LE TRANSPORT AERIEN

13 Décembre 2016 , Rédigé par TEVI-BENISSAN Daté Martial Publié dans #Voyages-Tourisme, #Gestion-Finances-Marketing, #Vie en Société

LE SLOT DANS LE TRANSPORT AERIEN

Le slot est un créneau. Il a toute son importance pour une compagnie aérienne. On distingue plusieurs types de slot : slot horaire, slot pétrolier, slot catering, slot maintenance…

Le slot horaire correspond à l’accord obtenu par le transporteur pour opérer son programme de vol vers et au départ d’un aéroport donné. Il est très vital pour le transporteur en ce sens qu’il lui permet d’offrir le meilleur programme de vol (en termes d’heure d’arrivée et de départ), de connexions (avec les autres compagnies aériennes et les partenaires). Il est sujet à autorisation de l’aviation civile après réception du programme de vols. L’aviation civile consulte d’autres entités pour se rassurer que le programme ne crée pas d’embouteillages pour les atterrissages et décollages. Le slot aéroportuaire détermine l’ensemble du programme de vols de la compagnie afin de lui procurer un avantage concurrentiel et de générer des recettes. Un mauvais slot obtenu entraine plus de charges que de recettes et devient un défi majeur. Parfois, ne réussissant pas à obtenir le slot qu’il faut, certaines compagnies choisissent des aéroports alternatifs pas toujours attrayants. Souvent, la compagnie aérienne nationale ou celle basée sur un aéroport est traitée de façon prioritaire par rapport aux autres et peut influencer l’obtention des slots des concurrents par rapport aux partenaires d’une alliance aérienne. Si elle est consultée bien sûr.

Le slot horaire aussi est conditionné par la capacité de ou des sociétés d’assistance à travailler sur vos avions dans les délais impartis. Même si le slot est attribué et que la société de handling ne dispose pas des moyens nécessaires, les vols de la compagnie aérienne partiront à coup sûr avec des retards. D’autres éléments importants sont les infrastructures au niveau des aéroports : les portes d’embarquement et les rayons de filtrage des passagers. Une compagnie aérienne peut programmer à sa base cinq ou six vols à la même heure et obtenir le slot. Les avions ne vont pas décoller tous à la même heure mais dès que la porte de l’avion est fermée, on considère le vol comme à l’heure. Certaines compagnies pour des raisons de concurrence opèrent plusieurs vols vers un aéroport même s’ils n’ont pas un trafic important juste pour empêcher les concurrents d’opérer. En effet, celle qui opère dix vols vers un aéroport est prioritaire par rapport à celle qui opère deux vols. Car celui de dix vols paie plus cher (plus d’opérations, plus de passagers et donc de taxes à collecter) que celui qui n’opère que deux fois. Donc des raisons pécuniaires interviennent également. Généralement le problème de slot ne se pose pas dans les aéroports moins encombrés que dans les grands aéroports. Il existe même des comités de slot dans certains aéroports qui exigent que les compagnies aériennes transmettent leurs programmes de vols entre 2 et 3 voire 4 ou 5 mois avant le début des opérations.

Le slot pour la maintenance, quand on sous-traite ce service, est crucial. Car il permet de maintenir les avions dans les délais et maitriser ses coûts. Tant qu’on ne réussira pas à obtenir les bons slots de la société de maintenance on risque fort de clouer les avions au sol sans pouvoir voler avec et ainsi grever les charges fixes sur les autres vols. L’obtention de slot dans les délais dépend de plusieurs facteurs dont le planning et surtout la bonne relation client-fournisseur (client fidèle, payeur dans les délais, respect des clauses des contrats…).

Le slot pétrolier aussi a son importance car un avion sans suffisamment de carburant ne peut décoller sauf si la quantité dont il dispose par rapport à sa charge totale lui permet de faire un décollage et un atterrissage en prenant en compte les aléas climatiques et les aéroports de dégagement. Le pétrolier cherchant à faire le maximum de chiffre d’affaires évidemment va privilégier la compagnie qui dans ce cas, prend le plus de carburant. Par exemple, si le slot horaire revient à celle qui opère plusieurs fréquences peut ne pas avoir la faveur au niveau du pétrolier si elle opère rien que de petits appareils par rapport à une autre compagnie opère de gros porteurs avec moins de vols. Plus simple, un Dreamliner B787-8 peut prendre jusqu’à 5 fois plus de carburant qu’un B737-800. Donc opérer un B787-8 équivaut pratiquement à 5 vols en B737-800. Le pétrolier a sa préférence quand vous faites les conversions en monnaie sonnantes et trébuchante.

En clair, le slot est un élément à maitriser dans la gestion d’une compagnie aérienne et donc demande une maitrise parfaite des opérations, du marché, des concurrents et de la géopolitique. Et si vous n’avez pas l’habitude de respecter votre slot, vous pouvez le perdre au profit d’une autre compagnie aérienne.

A bientôt pour un autre article encore sur le transport aérien.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article